close
Mobile

L’Apple M1 Ultra est une grosse puce, mais ses performances sont toujours à la traîne

L'Apple M1 Ultra est une grosse puce, mais ses performances sont toujours à la traîne

La puce Apple M1 Ultra a été montrée dans toute sa gloire par un récent démontage. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est une très grosse puce. Ce démontage susmentionné est le premier à montrer la taille physique du nouveau SoC d’Apple. Et en comparaison avec les puces modernes d’AMD Ryzen et d’Intel, le M1 Ultra est presque trois fois plus gros. Mais si cela peut sembler un peu bizarre, la taille massive du M1 Ultra a son utilité.

Selon WCCFTech, la taille est due à la décision d’Apple de fusionner deux puces M1 Max et un massif GPU de 64 cœurs, ainsi que toutes les E/S et la mémoire. Il s’agit en fait d’une puce tout-en-un comprenant le CPU, le GPU et la mémoire dans un seul boîtier.

Voici le démontage d’un Mac Studio récemment lancé, qui comprend le M1 Ultra. N’oubliez pas de regarder à partir de 15 h 56 :

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, la taille du M1 Ultra d’Apple a pris le chroniqueur par surprise, mais ce n’est pas tout. Il a également été impressionné par la façon dont Apple a construit toute sa solution de refroidissement pour dompter le SoC. Une puce contenant autant de silicium nécessite un refroidissement important, d’où l’aspect de la solution de refroidissement.

Mais malgré tout, le M1 Ultra est peut-être l’un des meilleurs exemples de l’expression « la taille n’a pas d’importance ». En effet, même s’il est très puissant, il reste à la traîne des CPU modernes d’AMD Ryzen et d’Intel en termes de performances.

Des benchmarks qui déçoivent

Les chiffres des benchmarks fournis par le YouTuber Dave2D montrent que si le M1 Ultra offre des performances exceptionnelles dans les tâches créatives les plus exigeantes, il est toujours à la traîne par rapport à deux des meilleurs processeurs d’AMD et d’Intel : le Ryzen 9 5950X et le Core i9-12900K Alder Lake. Le seul benchmark où elle a battu les deux puces de bureau grand public est GeekBench 5 :

Un autre benchmark du YouTuber Matthew Moniz raconte la même histoire. Il a testé le Mac Studio équipé du M1 Ultra contre un MacBook Pro 14 et un ordinateur de bureau équipé d’un 12900K et d’une RTX 3080 Ti et a constaté que le nouveau SoC d’Apple était toujours à la traîne derrière le système Alder Lake dans tous les benchmarks.

Quant à la partie graphique, elle n’a toujours pas été à la hauteur des performances annoncées par Apple. Le GPU actuel le plus performant est le RTX 3090 de NVIDIA, et il s’est avéré être une trop grande concurrence pour la puce graphique à 64 cœurs du M1 Ultra. Selon Tom’s Hardware, le SoC d’Apple a été absolument démoli par le RTX 3090 dans Geekbench 5 et dans un test de jeu avec « Shadow Of The Tomb Raider ».

Ce que cela signifie est assez simple : les affirmations d’Apple selon lesquelles le M1 Ultra est la « puce la plus puissante au monde pour un ordinateur personnel » sont un peu fausses, du moins pour l’instant. Mais pour le public cible de la puce, cela n’aura probablement pas autant d’importance.

Tags : AppleApple M1 UltraM1 Ultra
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.