Fermer

Vous connaissez forcément tous, ou vous avez déjà entendu parlé du Raspberry Pi, cet ordinateur, de la taille d’une carte de crédit fourni nu, c’est-à-dire carte mère seule, sans boîtier, alimentation, clavier, souris ni écran, l’objectif est donc de diminuer les coûts et de permettre l’utilisation de matériel de récupération. Il s’agit de l’un des ordinateurs dont les coûts de fabrication sont les moins chers.
La Fondation Raspberry qui s’est lancé dans cette initiative l’a conçu comme étant un outil permettant d’enseigner aux élèves les rudiments du développement, mais veuillez noter qu’il est également assez puissant pour diffuser de la vidéo en 1080p, naviguer sur le Web ou encore éditer des documents.

En tout cas, sachez que si vous êtes l’heureux propriétaire d’un Raspberry Pi et que vous voulez bricoler un peu avec ce dernier, je vous propose de consulter les quelques articles sur le blog pour l’essayer. En tout cas, si vous souhaitez que votre Raspberry Pi ait un plus de jus pour qu’il fasse office de véritable média center, sachez qu’il n’est pas trop difficile de l’overclocker.

En effet, si l’on en croit Jeremy Morgan de .NET blog, tout semble simpliste ! D’ailleurs, Jeremy vous guidera d’ailleurs à travers ce processus pour trouver la vitesse actuelle de votre Raspberry Pi via la ligne de commande, puis vous expliquera bien sûr comment overclocker le dispositif en ajoutant simplement deux lignes précisant votre vitesse souhaitée pour la mémoire du processeur, et au sein du fichier de configuration de votre Raspberry Pi.
Dans certains cas, c’est aussi simple que cela.

Overclock ton Raspberry Pi

Malheureusement dans d’autres cas ce ne sera pas le cas. Comme le préconise Jeremy, si cela ne fonctionne pas, vous devrez mettre à jour votre firmware, et installer l’utilitaire raspi-config, et l’utiliser à la place, car ce dernier dispose d’un outil intégré pour l’overclocking. C’est la méthode qui a fonctionné pour Jeremy au final.

Pour une procédure pas à pas complète, cliquez sur le lien ci-contre : http://www.jeremymorgan.com/tutorials/raspberry-pi/how-to-overclock-raspberry-pi/.

Chose importante que j’ai oublié de préciser, ça n’enlève en rien la garantie de votre Pi !

Bon allez sur ce j’ai du boulot avec mon Pi !

Mots-clé : overclockoverclockingPiRaspberry Pi
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.