close
OS

La vitesse de Windows 11 n’est pas une question de matériel, selon Microsoft

La vitesse de Windows 11 n'est pas une question de matériel, selon Microsoft

Windows 11 apporte plusieurs améliorations par rapport à Windows 10, mais selon Microsoft, la rapidité et la réactivité générale de Windows 11 ne sont pas vraiment liées au matériel sur lequel il fonctionne.

Le vice-président de Microsoft pour l’équipe de gestion de Windows, Steve Dispensa, a expliqué ce qui se trouve sous le capot de Windows 11 et qui fait qu’il semble plus rapide que son prédécesseur. Il a montré comment le matériel et les logiciels fonctionnent ensemble de manière complexe pour prendre en charge Windows 11, d’une manière que Windows 10 n’avait apparemment pas.

Comme le rapporte Tom’s Hardware, l’un des plus grands changements de Windows 11 est l’amélioration du système de gestion des ressources. Contrairement à Windows 10, le nouveau système d’exploitation applique désormais des niveaux de priorité plus élevés aux programmes dont les fenêtres sont en cours de traitement.

Par exemple, si vous tapez sur Google Docs dans une fenêtre de votre écran principal, le système d’exploitation consacrera la plupart de ses ressources à l’exécution de cette fenêtre spécifique, ce qui ne laissera pas beaucoup de puissance de traitement aux applications exécutées en arrière-plan. Et tout cela se fait en temps réel, en fonction de la fenêtre du programme principal sur laquelle l’utilisateur se concentre, contrairement à Windows 10 où vous devrez définir manuellement les priorités des applications.

L’optimisation du système d’exploitation

Selon Dispenza, les améliorations de performances sont dues à une réduction de 32 % de l’utilisation de la mémoire, et de 37 % de l’utilisation du CPU. Microsoft appelle cela la « mise en veille », qui pourrait être une bouée de sauvetage pour les personnes qui exécuteront Windows 11 sur du matériel aux spécifications minimales.

Vous trouverez la vidéo complète sur la chaîne YouTube Microsoft Mechanics, si vous voulez en connaître tous les détails :

En plus de libérer de la mémoire et des ressources CPU, Dispenza a également mentionné que les mises à jour de Windows 11 sont presque 40 % plus petites, ce qui les rend plus rapides à télécharger et à installer. Ceci est rendu possible par un moteur de mise à jour retravaillé qui se concentre uniquement sur le téléchargement des fichiers les plus critiques depuis les serveurs de Microsoft, rapporte MSPowerUser.

Les améliorations de la vitesse de Windows 11 sont-elles importantes ailleurs ?

Lors de la présentation initiale du système d’exploitation en juin, Microsoft a déclaré qu’il avait conçu Windows 11 spécifiquement pour les jeux. Cela signifie-t-il que la fonction de mise en veille des onglets permettra également d’améliorer les performances des jeux ?

Eh bien, c’est là que les choses commencent à se différencier. Si vous vous attendez à une augmentation du nombre de FPS grâce à la mémoire et au processeur supplémentaires, vous allez être déçu. En effet, les FPS sont intrinsèquement liées au type de matériel que vous utilisez sur votre PC (c’est-à-dire votre CPU, votre mémoire vive et votre carte graphique). Si vous avez des composants relativement anciens ou peu véloces, Windows 11 ne vous aidera pas à augmenter le nombre d’images. En revanche, ce qu’il peut faire, c’est rendre les jeux beaucoup plus stables. Vous pourrez peut-être vous attendre à moins de problèmes, de baisses de fréquence d’images et de retards dans vos jeux préférés, surtout si vous les exécutez avec d’autres applications comme OBS (pour les streamers).

Mais si pour une raison quelconque, vous préférez toujours votre vieille installation fidèle de Windows 10, vous pouvez le faire. Même si vous ne mettez pas à niveau votre PC lorsque Windows 11 sortira, votre système d’exploitation Windows 10 actuel fonctionnera toujours.

Microsoft lancera le déploiement de Windows 11 le 5 octobre, en plusieurs étapes, afin d’éviter que certains appareils ne rencontrent des problèmes majeurs de stabilité et de performance.

Tags : MicrosoftWindows 11
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.