close
Smartphones

La rumeur d’un écran UTG de Samsung évoque à nouveau le smartphone pliable de Google

La rumeur d'un écran UTG de Samsung évoque à nouveau le smartphone pliable de Google

Les smartphones pliables de nouvelle génération de Samsung devraient être révélés dans moins d’un mois, mais ils pourraient ne pas être les seuls smartphones pliables à venir prochainement. Le succès ou l’échec de ces dispositifs pliables dépendra du matériau utilisé pour recouvrir les écrans sensibles et flexibles. Selon des sources industrielles, ces smartphones pliables de nouvelle génération utiliseront le verre ultra-mince ou UTG de Samsung, et l’un de ces smartphones sera fabriqué par Google.

Les rumeurs concernant la fabrication par Google de son propre smartphone pliable courent depuis plus d’un an maintenant. Il n’est pas difficile d’imaginer Google faire des expériences internes avec de tels appareils, mais sortir un smartphone pliable commercial est une tout autre affaire. Les sources de la chaîne d’approvisionnement semblent être convaincues que ce sera effectivement le cas, mais les dernières informations ne permettent pas encore de fixer une date.

Le tuyau donné à The Elec révèle les différents fabricants de smartphones qui s’approvisionneront auprès de Samsung pour le film protecteur de leur écran pliable. Selon le rapport, cela marquera un changement par rapport au matériau polyimide utilisé par les smartphones pliables de Huawei et Xiaomi plus tôt cette année. Samsung est déjà passé à l’UTG l’année dernière depuis le premier Galaxy Z Flip.

La plupart des clients de Samsung seront des marques chinoises comme Xiaomi et Vivo, qui devraient lancer leurs smartphones pliables plus tard dans l’année. OPPO se joindra également à la fête, mais pas avant 2022.

Google est également sur cette liste, mais la date de lancement du smartphone pliable de 7,6 pouces n’a pas encore été déterminée.

Des écrans encore assez chers

Cela semble être une grande opportunité pour Samsung Display, mais elle pourrait finir par rencontrer quelques problématiques. Des initiés affirment que Samsung s’approvisionne en verre auprès de Corning et de Schott, mais chacun présente ses propres inconvénients.

Corning donnerait encore de faibles résultats pour son OTG, tandis que le verre de Schott est 20 mm plus fins que celui de Corning, ce qui le rend plus sensible aux rayures. Quelle que soit la source, les écrans pliables seraient deux, voire trois fois plus chères que les panneaux OLED classiques.

Tags : GoogleSamsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.