close
Navigateurs Web

Microsoft prépare son navigateur Edge pour le passage au HTTPS

Microsoft prépare son navigateur pour le passage au HTTPS

Tout comme Google Chrome, qui est actuellement le navigateur Chromium numéro un, Microsoft Edge milite pour un Web plus sécurisé, et encourager tout le monde à utiliser le HTTPS est un moyen d’y parvenir.

Ainsi, à partir de cette semaine, Microsoft Edge 92 (actuellement dans le canal Dev) est livré avec un aperçu d’une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de forcer une connexion HTTPS lors du chargement des sites Web.

En d’autres termes, lorsque cette fonctionnalité est activée, Microsoft Edge tentera d’abord de charger la version HTTPS d’un site Web, essayant ainsi de s’assurer que la connexion est sécurisée.

“”HTTPS automatique” fait passer vos connexions aux sites Web de HTTP à HTTPS sur les sites qui ont de fortes chances de prendre en charge le protocole le plus sécurisé. La liste des sites Web compatibles avec le protocole HTTPS est basée sur l’analyse du Web effectuée par Microsoft et permet d’établir une connexion plus sécurisée sur des centaines de milliers de domaines de premier plan. Le HTTPS automatique met à niveau votre connexion uniquement sur les domaines compatibles HTTPS par défaut afin d’éviter les erreurs de connexion et les potentiels problèmes de performance“, explique Microsoft.

Si vous exécutez au moins la version 92 de Microsoft Edge dans le cadre des canaux Dev ou Canary, vous pouvez facilement activer la nouvelle fonctionnalité à partir de l’écran de confidentialité dans le menu des paramètres. Le bouton à bascule s’appelle :

À venir dans Edge 92 pour tout le monde

Il est toutefois important de savoir que vous risquez de rencontrer des erreurs de chargement de page si vous forcez Edge à utiliser exclusivement HTTPS sans permettre un repli vers HTTP. Cela est dû au fait que certains sites n’utilisent pas encore le protocole HTTPS, mais Microsoft indique que certains utilisateurs pourraient en fait préférer s’en tenir à cette approche pour une meilleure sécurité.

Outre la sécurité, nous savons que la productivité et les performances sont au cœur des préoccupations de nos utilisateurs. Lorsqu’il est activé, le HTTPS automatique permet par défaut de mettre à niveau les navigations uniquement sur les domaines susceptibles de prendre en charge le HTTPS. Le fait de se limiter aux domaines compatibles HTTPS réduit la probabilité d’échecs de connexion, ainsi que les potentiels problèmes de performance ou de fiabilité liés à l’approche consistant à “essayer d’abord HTTPS puis revenir à HTTP”“, explique le site.

Microsoft est encore en phase de test pour cette fonctionnalité, mais elle devrait faire partie de la mise à jour Edge 92 lorsqu’elle atteindra le canal de production.

Tags : EdgeEdge 92HTTPSMicrosoft
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.