close
OS

Google veut faire fonctionner les clés numériques et les identifiants mobiles sur Android

Google veut faire fonctionner les clés numériques et les identifiants mobiles sur Android

L’écosystème Android continue de s’étendre. Il n’est pas parfait, mais l’équipe Android est déterminée à s’améliorer réellement et à rendre les choses plus utiles, plus pratiques, plus rapides et plus sûres pour tout le monde. Android ne concerne plus seulement les smartphones et les tablettes. Il peut désormais être intégré à Chrome OS. Les applications Android sont accessibles depuis un Chromebook. Elles sont également accessibles depuis une smartwatch, une Smart TV ou même une voiture connectée. Elles peuvent être appelées différemment, mais l’objectif est fondamentalement le même : exécuter des applications qui peuvent aider les gens dans leur vie quotidienne.

Dans un proche avenir, les smartphones Android pourront être utilisés comme des clés ou des portefeuilles numériques. Google vient de lancer l’alliance Android Ready SE qui aidera les fabricants de smartphones à travailler sur leur matériel qui remplacera un jour les clés et les portefeuilles.

L’utilisation des smartphones comme clés numériques est déjà possible, mais le défi consiste à rendre les choses plus sûres, sécurisées et privées pour tout le monde. Il existe également des portefeuilles numériques, mais il peut être risqué de les placer sur un seul appareil. Il y a aussi le problème de la sécurité en cas d’égarement ou de vol d’un appareil.

Le géant des moteurs de recherche explique que la plupart des smartphones modernes comprennent désormais un matériel inviolable connu sous le nom de Secure Element (SE), comme la puce Titan M qui a été intégrée au Pixel 3 lancé en 2018. Google espère maintenant miser sur le SE pour étendre l’utilisation des appareils Android en tant que clés numériques inviolables, passeports électroniques, permis de conduire mobile, et plus encore.

« Les fournisseurs de SE s’associent à Google pour créer un ensemble d’applets SE open source, validés et prêts à l’emploi », partagent Sudhi Herle et Jason Wong, membres seniors de l’équipe Android. L’alliance Android Ready SE est décrite comme une coalition de vendeurs de SE et de fabricants d’appareils qui sont tous intéressés par l’introduction des cas d’utilisation énumérés précédemment sur les appareils Android. Outre Google, l’alliance comprend actuellement Giesecke+Devrient, Kigen, NXP, STMicroelectronics et Thales.

StrongBox

Outre l’annonce de cette alliance, Google a également lancé l’applet StrongBox, qu’il décrit comme un outil de stockage des clés de chiffrement. Le duo met un point d’honneur à souligner que StrongBox ne se limite pas aux smartphones et aux tablettes, et qu’il est en fait également conçu pour fonctionner sur WearOS, Android Auto Embedded et Android TV.

« Plusieurs équipementiers Android ont déjà adopté Android Ready SE pour leurs appareils. Nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires OEM pour apporter ces fonctionnalités de nouvelle génération à nos utilisateurs », concluent-ils.

Tags : AndroidAndroid Ready SEGoogleSecure Element
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.