close
Google

Google Workspace fait l’objet d’une refonte majeure liée à la pandémie

Google Workspace fait l'objet d'une refonte majeure liée à la pandémie

Google a dévoilé une vaste refonte de Google Workspace (anciennement G Suite), sa suite d’outils de productivité et de collaboration, en prévision de l’essor du travail hybride une fois la pandémie passée.

Dans un modèle de travail hybride, les employés partagent leur temps entre la maison et le bureau, récoltant ainsi les fruits du travail à distance sans sacrifier les avantages de l’interaction en face à face. Toutefois, Google estime que ce nouveau mode de travail flexible exigera un ensemble d’outils capables de répondre à tous les modes de travail.

« Nous sommes particulièrement intéressés par ce que nous appelons l’équité de la collaboration, c’est-à-dire la capacité à contribuer de manière égale, que vous soyez assis dans la même pièce que votre collègue ou que vous soyez dans des hémisphères différents », a déclaré Javier Soltero, qui dirige Google Workspace. « Aujourd’hui, nous annonçons de nouveaux outils et de nouvelles fonctionnalités pour aider les gens à tirer le meilleur parti de leur temps, à collaborer sur un pied d’égalité et à avoir plus d’impact », poursuit-il.

Certains des changements les plus importants de Google Workspace, qui devraient être mis en place dans les semaines et les mois à venir, concernent la manière dont les employés répartissent leur journée de travail et se mettent à la disposition de leurs collègues.

« Une tendance que nous constatons dans le travail actuel est de jongler entre les responsabilités professionnelles et personnelles, avec de nombreux employés qui travaillent maintenant en “sprint” », a expliqué Soltero. « Alors que de plus en plus d’entreprises adoptent un modèle flexible et hybride, nous aurons tous besoin d’outils pour nous aider à atteindre un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée et à utiliser au mieux notre temps ».

Jongler entre télétravail et bureau

Une nouvelle fonctionnalité intitulée « Heures de travail segmentées », par exemple, permettra aux utilisateurs de Google Workspace de spécifier les périodes pendant lesquelles ils sont disponibles pour des réunions, tandis que des « indicateurs de localisation » montreront les jours où une personne travaille à domicile par rapport à ceux où elle travaille au bureau.

D’autre part, le « temps de concentration » et les « événements récurrents hors du bureau » permettront aux utilisateurs de programmer des parties de la journée sans distraction. La première limite les types de notifications reçues pendant une période prédéfinie, tandis que la seconde peut être utilisée pour établir des créneaux horaires réguliers hors du bureau, en déclinant automatiquement tous les événements du calendrier qui se chevauchent.

Google Workspace est également doté d’une nouvelle fonction d’analyse qui permettra aux employés de voir comment leur temps est réparti entre chacune de leurs responsabilités. Ces données ne sont visibles que par l’employé, et non par son supérieur, et ne peuvent donc pas être utilisées comme moyen de contrôle du personnel.

Collaboration

Au-delà des nouvelles fonctionnalités de gestion du temps, Google proposera également une série de mises à niveau destinées à rendre la collaboration plus « équitable et plus accessible ».

La société a annoncé de nouvelles options pour Google Meet pour ceux qui utilisent une série de dispositifs (par exemple, le matériel des salles de conférence, un Nest Hub Max, etc. Selon Soltero, ces « expériences de second écran » permettront aux utilisateurs de présenter et de participer à tous les aspects d’une réunion [chat, sondages, questions-réponses, etc.] à partir de n’importe quel appareil et en n’importe quel lieu.

Google Meet pour les appareils mobiles bénéficiera également d’une vue en mosaïque très attendue, qui permettra à plusieurs participants d’apparaître à l’écran en même temps, tandis que la prise en charge de l’image dans l’image [PiP] donnera aux utilisateurs la possibilité d’effectuer d’autres actions sur leur appareil sans avoir à quitter le fil de la réunion.

Au nom de l’inclusion, Google introduit une fonction de sous-titrage en direct pour la diffusion en continu, avec la prise en charge de plusieurs langues, ainsi qu’une fonction de questions-réponses et de sondage et la possibilité de diffuser en continu sur plusieurs domaines de Google Workspace au sein d’une même organisation.

Pour compléter l’annonce, Soltero a révélé que les utilisateurs de l’offre la plus basique de Google Workspace, Essentials, auront accès à quelques services supplémentaires, dont le nouveau Google Chat, l’application de tableau blanc Jamboard et Agenda.

Dans l’ensemble, les mises à jour de fonctionnalités annoncées aujourd’hui par Google semblent principalement destinées à rendre les réunions moins pénibles [parce que vous pouvez plus facilement effectuer plusieurs tâches en même temps] ou plus faciles à éviter.

Tags : Google WorkspacetélétravailWorkspace
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.