Fermer
Apps

Telegram dépasse les 500 millions d’utilisateurs suite à l’exode de WhatsApp

Telegram dépasse les 500 millions d'utilisateurs suite à l'exode de WhatsApp

Telegram a officiellement franchi une autre étape importante, puisque le service compte désormais plus de 500 millions d’utilisateurs actifs par mois, évidemment en raison de l’exode de WhatsApp.

WhatsApp a récemment révélé que certaines des données des utilisateurs sont partagées avec Facebook et d’autres sociétés, et le service force les utilisateurs à accepter cette politique mise à jour afin de continuer à faire fonctionner l’application de messagerie.

Cependant, de nombreux utilisateurs ont décidé de passer à l’une des nombreuses alternatives existantes, et Telegram est l’une d’entre elles, dont le fondateur Pavel Durov explique que la transition envoie un message clair aux géants de la technologie.

« Les gens ne veulent plus échanger leur vie privée contre des services gratuits. Ils ne veulent plus être pris en otage par des monopoles technologiques qui semblent penser qu’ils peuvent s’en tirer tant que leurs applications ont une masse critique d’utilisateurs », a déclaré Pavel Durov dans une publication.

« Avec un demi-milliard d’utilisateurs actifs et une croissance qui s’accélère, Telegram est devenu le plus grand refuge pour ceux qui recherchent une plateforme de communication engagée dans la protection de la vie privée et la sécurité. Nous prenons cette responsabilité très au sérieux. Nous ne vous laisserons pas tomber ».

La plupart des nouveaux utilisateurs viennent de Chine

C’est la plus forte hausse que Telegram ait reçue depuis son lancement, la plupart des utilisateurs venant d’Asie, selon les chiffres communiqués par Durov aujourd’hui. « 25 millions de nouveaux utilisateurs ont rejoint Telegram au cours des seules 72 dernières heures. Ces nouveaux utilisateurs sont venus du monde entier — 38 % d’Asie, 27 % d’Europe, 21 % d’Amérique latine et 8 % de la région MENA. C’est une augmentation significative par rapport à l’année dernière, où 1,5 million de nouveaux utilisateurs s’étaient inscrits chaque jour. Nous avons déjà connu une forte augmentation des téléchargements tout au long de nos sept années d’existence en matière de protection de la vie privée des utilisateurs. Mais cette fois-ci, c’est différent », a expliqué le fondateur du Telegram.

Telegram est souvent considéré comme l’une des principales alternatives à WhatsApp, et l’accent mis sur la protection de la vie privée porte désormais ses fruits, avec des millions d’utilisateurs qui devraient également installer l’application dans les semaines à venir.

Telegram est gratuit à télécharger et à utiliser sur les téléphones portables et les ordinateurs de bureau ; il comprend de nombreuses fonctionnalités dont les utilisateurs bénéficient sur WhatsApp.

Mots-clé : TelegramWhatsApp
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.