Fermer
Actualités

Human API recueille 20 millions de dollars pour standardiser les dossiers médicaux en FHIR

Human API recueille 20 millions de dollars pour standardiser les dossiers médicaux en FHIR

Avec l’entrée en vigueur de nouvelles règles d’interopérabilité qui faciliteraient le partage des données de santé, Human API met en place un système permettant de regrouper ces informations en un seul endroit.

Human API, une société américaine qui développe un pipeline d’IA qui structure les données de santé dans un format standardisé, a levé cette semaine plus de 20 millions de dollars. Le capital sera utilisé pour mettre à l’échelle de nouveaux produits et services allant de la conception de produits, la stratification des risques, le recrutement d’essais cliniques, la gestion de la santé de la population, le suivi des patients et la gestion des maladies chroniques.

Outre-atlantique, la plateforme Human API permet d’accéder aux dossiers de santé compatibles avec la norme d’interopérabilité de santé (FHIR) et de les partager entre les médecins, les startups, les entreprises et les assureurs.

Pour information, FHIR est la norme qui décrit les formats, les éléments et les API pour l’échange des dossiers de santé électroniques. Mais, la technologie de l’entreprise transforme également ces données de santé – qui proviennent des hôpitaux, des pharmacies, des laboratoires, des appareils portables, des applications de fitness et de plus de 28 000 autres sources – en les normalisant et en les structurant au fur et à mesure de leur consommation.

Grâce à des modèles personnalisés en fonction des profils, Human API convertit les données non structurées en un format cohérent (par exemple, PDF, JSON ou CSV) qui est enrichi de systèmes de codification conformes aux normes du secteur.

À partir de l’application et du tableau de bord de Human API, les patients peuvent naviguer dans leurs dossiers en recherchant le nom d’un médecin particulier, un code postal, un hôpital ou toute autre information pertinente. Ils ont également la possibilité de s’inscrire pour participer à des essais médicaux ou pharmaceutiques et à tout programme de bien-être proposé par leur employeur.

Pas en France

Pendant la pandémie, Human API a lancé un produit pour l’agrégation des résultats des tests COVID-19. Il permet aux patients d’autoriser la transmission de leurs résultats depuis la plateforme de l’entreprise, ce qui permet aux prestataires de soins de surveiller l’apparition du COVID-19 et de fournir des soins sur la base d’une timeline des antécédents médicaux. Les patients peuvent également consulter et télécharger toutes les données qu’ils ont partagées à l’aide d’un outil d’exportation.

Aujourd’hui, Human API n’est pas implanté sur le territoire français, et il incombe aux acteurs de la santé de se mettre d’accord sur la façon de standardiser les dossiers médicaux. L’arrivée de FHIR dans l’hexagone semble bousculer les choses, et nous pourrions dans les années à venir échanger de l’information très simplement.

Mots-clé : FHIRHuman APIIAsanté
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.