Fermer
Périphériques

DJI annonce les cardans RS 2 et RSC 2 pour les professionnels

DJI annonce les cardans RS 2 et RSC 2 pour les professionnels

DJI est peut-être plus connue pour ses drones, mais les technologies de caméra nécessaires à ces drones peuvent également être appliquées au sol. Il y a deux ans, la société a dévoilé sa série de cardans portatifs Ronin qui s’adressent aux cinéastes professionnels, contrairement à la gamme Osmo, qui est axée pour le grand public.

Aujourd’hui, les cardans professionnels sont de retour avec des noms plus courts, des moteurs plus puissants, des matériaux plus légers, des charges utiles plus lourdes, et davantage de fonctionnalités que vous pouvez placer dans de grands bâtons destinés à maintenir vos appareils photo stables même lorsque vous filmez une poursuite en voiture.

Les nouveaux DJI RS 2 et RSC 2, qui auraient été les Ronin-S 2 et Ronin-SC 2 s’il n’y avait pas eu de changement de marque, ne seraient peut-être pas vraiment des cardans « portables » étant donné leur taille.

Cela dit, DJI se vante que grâce à l’utilisation d’un plus grand nombre de fibres de carbone, le RS 2, le plus professionnel des deux, ne pèse plus que 1,3 kg. Il peut encore supporter une charge utile dynamique de 4,5 kg, ce qui est suffisant pour la plupart des reflex numériques et leurs gigantesques objectifs. Le cardan est également équipé d’un petit écran tactile de 1,4 pouce qui se trouve juste au-dessus du joystick. Il peut être utilisé pour afficher les réglages de la cardan, les données de la caméra et transmettre un flux en direct de ce que la caméra enregistre, mais son principal objectif est de vous permettre d’utiliser des fonctions comme le mode « Active track » sans avoir à fixer votre smartphone sur la caméra.

Le DJI RS 2 est conçu pour la puissance et la flexibilité, avec suffisamment de connecteurs pour le fixer aux flèches et même aux voitures. Grâce à la variété de ses accessoires et au support RSC 2, le cardan de poche peut s’adapter à presque tous les angles et à tous les cas d’utilisation dont un cinéaste peut avoir besoin pour obtenir la prise de vue parfaite.

DJI RSC 2, le cardan « mobile »

Cependant, parfois la portabilité est le maître mot, et le châssis pliable de 1,2 kg du DJI RSC 2 peut s’avérer plus adapté. Il n’en est pas moins puissant, avec le même algorithme de stabilisation Titan que celui dont se vante le RS 2, plus grand. De nouveaux modes permettent également aux créateurs de contenu d’enregistrer des vues et des angles plus intéressants qu’il serait difficile d’obtenir manuellement.

Les deux cardans sont équipés de batteries intégrées qui, selon DJI, durent jusqu’à 12 heures d’utilisation, et tous deux disposent d’une nouvelle fonction de charge rapide qui peut vous donner un total de 2 heures d’utilisation en 15 minutes de temps de charge. En plus de tous les modes de tournage préprogrammés précédents comme le panorama, le timelapse et le mode vertical, DJI ajoute un nouveau mode appelé « Time Tunnel » qui capture un hyperlapse tout en effectuant une rotation à 360 degrés.

Le DJI RS 2 est désormais disponible en version autonome pour 759 euros. Le DJI RSC 2, en revanche, est proposé à 429 euros.

Mots-clé : DJIRonin S 2Ronin SC 2
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.