Fermer
Smartwatches

TicWatch 3 Pro : une smartwatch Wear OS avec une puce Snapdragon Wear 4100

TicWatch 3 Pro : une smartwatch Wear OS avec une puce Snapdragon Wear 4100

Mobvoi déclare que sa nouvelle montre connectée TicWatch 3 Pro est son modèle le plus avancé à ce jour, et une grande partie de cette déclaration est qu’elle est la première à être officiellement annoncée avec le processeur Snapdragon Wear 4100 de Qualcomm à l’intérieur. L’espoir est que la nouvelle puce donnera aux montres équipées de Wear OS de Google un sérieux coup de pouce en matière de performances.

Outre ce que nous attendons de la nouvelle puce, la TicWatch 3 Pro elle-même est passionnante, car elle est plus fine, plus légère, plus résistante et dispose d’une capacité de batterie plus élevée que sa prédécesseure.

Qualcomm a fait des déclarations audacieuses concernant le nouveau Snapdragon Wear 4100, affirmant qu’il devrait être 85 % plus rapide que l’ancienne plateforme Snapdragon Wear 3100, et qu’il devrait également améliorer de 25 % l’autonomie des smartwatches. Il s’agit en fait d’un chipset d’entrée de gamme pour smartphone, qui a beaucoup de puissance — la question est de savoir si les économies d’énergie se concrétisent dans le monde réel. L’un des principaux problèmes des anciennes smartwatches est la faible autonomie.

La TicWatch 3 Pro dispose du double écran qui a rendu la TicWatch Pro si efficace sur le plan énergétique. L’écran principal de 1,4 pouce est surmonté d’un second écran LCD, comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous. Il est utilisé pour des tâches permanentes et prolonge très efficacement l’autonomie de la montre, à la fois de cette manière et grâce à l’utilisation de modes d’économie d’énergie.

Mobvoi affirme que la batterie de la montre, d’une capacité de 577 mAh, durera 72 heures en mode « intelligent », mais on ne sait pas exactement combien de fonctions seront limitées pour atteindre cette durée, si tant est qu’il y en ait. Dans le mode « étendu », la batterie va passer à 45 jours d’autonomie avant d’avoir besoin d’être rechargée. Malgré la grosse batterie, la montre ne fait que 12,2 mm d’épaisseur pour un boîtier de 47 mm.

Le design général de la montre n’a pas beaucoup changé d’après les photos, avec deux boutons sur le côté du boîtier et un bord aux allures d’un chronographe autour de l’écran. Elle n’est disponible qu’en noir, assortie à un bracelet en silicone noir de 22 mm avec quelques coutures orange. La TicWatch Pro 3 a un indice de résistance à l’eau IP68, vous pouvez donc l’emmener avec vous dans la piscine, et elle est livrée avec un bracelet en silicone.

De nouvelles applications

Côté logiciels, Mobvoi introduit une série de nouvelles applications avec la TicWatch Pro 3. Il y a TicOxygen pour suivre vos niveaux de saturation en oxygène du sang, TicZen pour mesurer votre stress et TicBreathe pour vous aider à gérer votre niveau de stress s’il devient trop élevé. TicHearing est une nouvelle application qui détecte quand votre environnement peut devenir dangereusement bruyant. Selon Mobvoi, son application TicPulse dispose désormais d’un meilleur suivi du rythme cardiaque, et TicSleep fonctionne désormais lorsque la montre est en mode Essentiel à faible consommation d’énergie.

TicExercise a également été mis à jour et prend désormais en charge plus de 10 modes d’entraînement. Les nouveaux modes comprennent la natation en piscine, l’aviron, l’elliptique, l’escalade, la course sur piste et l’aérobic. Selon Mobvoi, la montre peut identifier automatiquement l’exercice que vous faites. Bien sûr, comme il s’agit d’une montre connectée Wear OS, le TicWatch Pro 3 comprend une gamme standard de fonctionnalités Google comme Google Pay et Google Assistant.

La TicWatch 3 Pro sera disponible dans la boutique en ligne de Mobvoi au prix de 300 euros.

Mots-clé : MobvoiSnapdragon Wear 4100TicWatch 3 ProWear OS
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.