Fermer
Microsoft

L’achat de TikTok par Microsoft est un pari risqué

L'achat de TikTok par Microsoft est un pari risqué

Microsoft est maintenant en pole position pour prendre le contrôle de TikTok, la populaire application que le président des États-Unis, Donald Trump, veut interdire en raison de liens possibles avec le gouvernement chinois. Et avec une interdiction plus ou moins imminente, la société mère, ByteDance, a décidé de vendre les activités de TikTok dans un certain nombre de pays, dont les États-Unis.

Les pourparlers de reprise ont progressé rapidement ces dernières semaines et, selon les personnes qui connaissent bien le dossier, les deux parties étaient sur le point de parvenir à un accord, une annonce à ce sujet étant attendue dès cette semaine.

Mais d’un autre côté, les choses ont pris une autre tournure au cours du week-end lorsque le président Trump a déclaré publiquement qu’il voulait que TikTok soit interdit aux États-Unis, quel que soit son propriétaire. Les discussions sur le rachat ont évidemment été suspendues, Microsoft ayant décidé de demander des éclaircissements supplémentaires à la Maison-Blanche, car la société ne voudrait pas acheter un service qui serait pratiquement mort à l’arrivée.

Des garanties sur la vie privée

Et maintenant, Microsoft affirme que les négociations ont repris, avec une annonce attendue pour la mi-septembre. Même le gouvernement américain est impliqué dans les négociations, car Microsoft indique qu’il veut que tout se passe le mieux possible sans inquiétude en matière de sécurité des utilisateurs et de confidentialité des données.

« Parmi les mesures, Microsoft veillerait à ce que toutes les données privées des utilisateurs américains de TikTok soient transférées et restent aux États-Unis. Dans la mesure où ces données sont actuellement stockées ou sauvegardées en dehors des États-Unis, Microsoft veillerait à ce que ces données soient supprimées des serveurs situés en dehors du pays après leur transfert », déclare Microsoft.

Il ne fait aucun doute que tôt ou tard, Microsoft et ByteDance parviendront à un accord et que TikTok finira par devenir un service Microsoft. Et je m’attends à ce que cela se produise assez rapidement, surtout parce que le président Trump est susceptible de favoriser un tel accord malgré ses récents commentaires.

Des risques

Mais en fin de compte, l’acquisition d’un réseau social par Microsoft est quelque chose de risqué pour le géant du logiciel. Et je pense que tout cela se résume à deux choses différentes. Tout d’abord, Microsoft s’est surtout concentrée sur l’entreprise ces derniers temps, avec des produits comme Office 365, Microsoft Teams et Azure qui rapportent beaucoup. Le côté consommateur de son portefeuille a assez lentement progressé, et les utilisateurs eux-mêmes ont été frustrés par cette focalisation accrue sur le secteur de l’entreprise.

L’acquisition de TikTok relancerait la poussée de Microsoft dans le secteur du grand public, et il va sans dire que Microsoft ne peut pas se permettre de faire une erreur dans ce domaine. Il est fort probable que l’achat de TikTok soit une affaire de plusieurs milliards de dollars, et Microsoft doit donc simplement faire les choses correctement. Bien que l’entreprise affirme que « la nouvelle structure s’appuierait sur l’expérience que les utilisateurs de TikTok aiment actuellement », un changement de propriétaire s’accompagnerait évidemment d’une nouvelle orientation que le géant du logiciel basé à Redmond doit réfléchir à deux fois avant de la mettre en œuvre.

Avec le passage de TikTok sous son égide, Microsoft, qui était autrefois une société de consommation qui s’est tournée vers l’entreprise, revient partiellement sur le marché des consommateurs. Mais, Microsoft est-elle encore la société qui sait comment gagner de l’argent avec un produit de consommation ? C’est la réponse que le géant du logiciel doit trouver à court terme.

Le risque du réseau social

Et puis, posséder un réseau social n’est pas une chose aisée. Les réseaux sociaux ont été sous le feu des critiques ces derniers temps pour des choses comme les fake news et la désinformation, avec un boycott de Facebook qui a coûté des millions d’utilisateurs au service de Mark Zuckerberg.

Microsoft est actuellement le seul géant technologique qui a plus ou moins décidé de se tenir à l’écart des réseaux sociaux, et l’achat de TikTok jetterait l’entreprise dans le même engrenage avec des rivaux comme Facebook, Twitter et d’autres, ce qui la rendrait sujette aux critiques mentionnées plus haut.

Il reste à voir si Microsoft réussira ou non à maintenir TikTok sur la pente ascendante, mais à long terme, le premier géant mondial du logiciel fait un pari risqué qu’il doit tout simplement gagner.

Mots-clé : acquisitionTikTok
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.