close
Navigateurs Web

Microsoft Edge est désormais plus populaire que Firefox grâce à Chrome

Microsoft Edge est désormais plus populaire que Firefox grâce à Chrome

La guerre des navigateurs n’est peut-être pas encore vraiment terminée, mais elle a pris une tournure légèrement différente. Évidemment, Internet Explorer est sorti de l’arène, laissant pratiquement Google Chrome et Mozilla Firefox seuls aux commandes avec un grand fossé entre eux.

Firefox s’est soudainement vu détrôné de sa position déjà précaire par le jeune Microsoft Edge. Ironiquement, c’est surtout grâce à Google Chrome, et plus précisément à sa base open source Chromium.

Microsoft a donné le meilleur de lui-même avec son propre moteur de navigation, s’attaquant même au fameux problème d’efficacité énergétique de Chrome. Malheureusement son beau discours a été mis à mal lorsqu’elle a jeté l’éponge et a basé Edge sur le même code source de Chromium sur lequel Google a construit Chrome. Et, comme le souligne NetMarketShare, Microsoft Edge a maintenant dépassé Firefox en tant que deuxième navigateur Web de bureau le plus populaire au monde.

Ainsi, moins de trois mois après avoir quitté la version bêta, le navigateur Edge basé sur Chromium de Microsoft a dépassé Firefox pour devenir le deuxième navigateur Web le plus populaire au monde

C’est surtout grâce aux solides fondations sur lesquelles il repose, offrant les mêmes performances et la même expérience que celles que les utilisateurs de Chrome connaissent déjà. Il est même compatible avec de nombreuses extensions de Chrome, même si Google, pendant un temps, a essayé de faire fuir les utilisateurs de Edge de son Chrome Web Store. Quoi que Chromium puisse faire, Edge le peut aussi, et même plus.

Très loin derrière Chrome

Cela ne veut pas dire que Edge est simplement une « surcouche » de Chrome réalisée par Microsoft. Pour sa part, Microsoft a apporté des améliorations fondamentales, notamment en matière de gestion de l’énergie, que Google envisage également de répercuter sur Chromium. Bien sûr, il y a aussi des intégrations spécifiques à Microsoft, conçues pour éviter aux utilisateurs de Windows et même de macOS de devoir se détourner des applications de Microsoft.

L’avance de Edge n’est pas si grande, 7,59 % sur les 7,19 % de Firefox. Même les parts combinées de tous les autres navigateurs ne peuvent pas résister aux 68,50 % de Chrome. Et si l’on considère que Edge, Opera et une foule d’autres navigateurs sont basés sur Chromium, c’est à peu près le monde de Google…

Pourquoi Microsoft Edge gagne du terrain ?

Bien qu’il soit utile qu’il soit automatiquement le navigateur par défaut sur chaque installation de Windows 10, il est encourageant de voir que la véritable adoption de Microsoft Edge commence vraiment à décoller. D’une part, cela prouve que donner aux gens ce qu’ils veulent fonctionne réellement — pendant des années, Microsoft Edge a été le navigateur que de nombreuses personnes ont utilisé pour télécharger Chrome.

D’autre part, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens ont commencé à affluer vers le nouveau et amélioré Microsoft Edge.

Tags : ChromeEdgeMicrosoft
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.