Fermer
Tablettes

La reMarkable 2 promet d’être une excellente tablette dotée d’un écran E Ink

La géante tablette E Ink originale de reMarkable était une idée intéressante en 2017 : il s’agit d’une tablette de 10,3 pouces qui a eu l’ambitieuse idée d’essayer de remplacer entièrement le papier par une tablette numérique. Malheureusement, elle n’a pas eu beaucoup de succès. Mais aujourd’hui, la société est de retour avec la reMarkable 2, une tentative plus fine, plus rapide, moins chère et généralement plus esthétique pour atteindre cet objectif.

Le modèle le plus récent est censé résoudre la plupart des problèmes de sa prédécesseure. À 399 euros, elle est moins onéreuse. Il y a un nouveau processeur à double cœur qui promet d’être plus rapide.

Le logiciel a été mis à jour et comporte de nouvelles fonctionnalités, dont un nouveau plug-in Chrome qui offrira un service analogue à Pocket où vous pourrez envoyer des articles depuis internet pour les lire plus tard sur la tablette. La conception est également plus fine : reMarkable affirme que la nouvelle tablette est la plus fine du monde.

Évidemment, le gros attrait de la reMarkable 2 est l’écran Canvas. Ce modèle le plus récent est toujours « partiellement » alimenté par un écran E Ink et mesure toujours 10,3 pouces avec une résolution de 1 872 x 1 404 pixels (pour 226 DPI, ce qui est proche des autres tablettes de taille similaire).

Mais la reMarkable 2 se distingue par son design analogue au « papier », un mélange de la surface d’écriture texturée et du matériau utilisé pour la pointe du stylet, qui lui donne l’aspect d’un vrai crayon. Cependant, l’écran Canvas présente quelques nouveautés : une distance plus courte entre l’étui et l’écran E Ink en dessous et une latence plus rapide de 21 ms (presque deux fois plus rapide que l’ancien modèle). Le nouveau modèle passe également à l’USB-C pour la charge, ce qui est une bonne chose à voir en 2020.

Une cible bien précise

Bien sûr, les questions qui entouraient l’original demeurent : à 399 euros (plus 49 euros pour un stylo et 69 euros pour un étui, bien que ces deux accessoires soient inclus dans les précommandes), c’est un prix assez élevé pour une tablette assez limitée. C’est particulièrement vrai si on la compare à un iPad d’entrée de gamme avec un Apple Pencil, et offre davantage de fonctionnalités à ce prix.

Mais le but de la reMarkable 2 n’est pas de fabriquer un appareil qui peut ostensiblement remplacer un ordinateur portable, comme le peut un iPad. Il s’agit d’appareils ciblés qui sont censés être des blocs-notes plus performants, pour noter des idées, lire des documents et des livres, et généralement se déconnecter dans un environnement moins distrayant que les produits numériques traditionnels.

Les précommandes pour la reMarkable 2 commencent aujourd’hui, et les produits devraient être livrés en juin.

Mots-clé : reMarkable 2
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.