Fermer
OS

La Apple Watch Series 6 pourrait introduire la détection de l’oxygène dans le sang

La Apple Watch Series 6 pourrait introduire la détection de l'oxygène dans le sang

Bien que parfois critiquée pour son design vieillissant, qui ironiquement redevient à la mode, peu de gens nieront que l’Apple Watch a ouvert la voie à transformer les wearables en de véritables mini labos de santé au poignet. Les anecdotes qui sauvent des vies et qui entourent la smartwatch d’Apple sont devenues courantes, et la société ne souhaite pas s’arrêter là. Les détails sur la manière dont elle le fera ne sont pas encore clairs, puisque le prochain grand ajout à venir sur l’Apple Watch pourrait être un oxymètre de pouls.

Apple a facilement distingué sa smartwatch d’innombrables montres connectées grâce aux caractéristiques liées au marché de la santé qu’elle a intégrées dans l’appareil. Allant au-delà de la surveillance habituelle du rythme cardiaque, Apple a récemment ajouté des fonctions comme la détection des chutes et, la plus importante à ce jour, l’électrocardiogramme ou la lecture de l’ECG.

Cette mesure est essentielle pour détecter les rythmes cardiaques irréguliers ou la fibrillation auriculaire (FAF), considérée comme l’une des grandes causes de mortalité dans le monde aujourd’hui — bien plus que le coronavirus. Mais, ce n’est pas le seul indicateur de santé ou de maladie, et Apple est connu pour chercher d’autres indices mesurables de ce type. Sur la base du code source qu’il a vu dans la prochaine version d’iOS 14, 9to5Mac théorise que la mesure des niveaux d’oxygène dans le sang est la prochaine étape dans le suivi de la santé par Apple.

La saturation en oxygène dans le sang peut indiquer divers états de santé, une saturation de 95 à 100 % étant considérée comme une base saine. Un taux inférieur à 80 % indique des problèmes qui pourraient conduire à un arrêt respiratoire ou cardiaque mettant la vie en danger. Il existe une variété d’oxymètres de sang mobiles que vous pouvez simplement accrocher à votre doigt, mais un appareil qui se trouve presque toujours au poignet sera certainement plus pratique.

Il est suggéré qu’une fois la fonctionnalité mise en œuvre, les utilisateurs pourront recevoir des notifications push pour un faible taux d’oxygène dans le sang. Ce système fonctionnera de la même manière que les alertes de fréquence cardiaque irrégulière existantes de l’Apple Watch et incitera l’utilisateur à consulter un médecin au lieu de révéler quoi que ce soit de concluant.

Un dispositif axé sur la santé

Cela dit, le code source ne semble pas indiquer comment cette fonctionnalité sera mise en œuvre et si elle nécessite de nouveaux composants. La Apple Watch Series 6 pourrait bien être la première à proposer cette caractéristique avant qu’elle ne soit intégrée à des modèles plus anciens, si tant est qu’elle le soit. Apple continue de faire progresser son Apple Watch et continue de défendre l’appareil comme un gadget capable de sauver des vies. Le PDG Tim Cook a indiqué très clairement que des technologies de santé plus préventives sont en route.

En outre, la fonction d’électrocardiogramme de l’Apple Watch pourrait recevoir une mise à jour. L’entreprise de Cupertino testerait une meilleure application ECG pour les Series 4 et 5 de l’Apple Watch, qui serait capable de fournir des résultats plus précis pour des fréquences cardiaques comprises entre 100 et 120 battements par minute, au lieu de produire des lectures peu concluantes.

Mots-clé : AppleApple WatchApple Watch 6Apple Watch Series 6iOS 14
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.