Fermer
Google

Google pourrait commencer à payer les éditeurs d’actualités pour le contenu

Google pourrait commencer à payer les éditeurs d'actualités pour le contenu

Google pourrait bientôt rejoindre les rangs d’Apple et de Facebook en payant les éditeurs de contenu d’actualités, bien que cela n’ait pas sauvé l’industrie des médias dans son ensemble. Jusqu’à présent, les détails sur les pourparlers sont rares, y compris ce que Google est prêt à payer aux éditeurs pour le contenu.

Google et les éditeurs d’actualités sont en désaccord depuis des années, ces derniers voulant que Google paie pour le contenu qui est affiché sur le site du géant de la recherche. Alors que Google envoie un nombre incalculable de visiteurs sur les sites d’actualités, Google ne paie pas pour le contenu qui apparaît dans son service d’actualités.

L’entreprise subit toutefois une pression supplémentaire après l’adoption d’une nouvelle loi sur les droits d’auteur dans l’Union européenne (UE). En vertu de cette nouvelle loi, les moteurs de recherche doivent payer une licence pour afficher un aperçu d’un article d’actualité, ce que Google a refusé de faire jusqu’à présent.

Selon un rapport du Wall Street Journal, cela pourrait bientôt changer. Des personnes proches du dossier ont déclaré au WSJ que Google est en pourparlers avec des éditeurs d’actualités, en particulier ceux qui se trouvent en dehors des États-Unis, dont la France et ailleurs en Europe, pour obtenir une licence pour un produit d’actualité. On ne sait pas encore s’il s’agira du service d’information existant de la société ou d’un produit entièrement nouveau.

« Nous voulons aider les gens à trouver un journalisme de qualité — c’est important pour une démocratie informée et contribue à soutenir une industrie de l’information durable » a déclaré Google dans un communiqué au WSJ. « Nous nous soucions profondément de cela et discutons avec des partenaires et cherchons d’autres moyens d’étendre notre travail en cours avec les éditeurs, en nous appuyant sur des programmes tels que notre initiative Google Actualités ».

Google et Facebook continuent de percevoir la plupart des revenus publicitaires, ce qui laisse les éditeurs à trouver de nouvelles stratégies lucratives. Les frais de licence ne compensent pas cette perte de revenus publicitaires.

Mots-clé : Google News
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.