Fermer
Mobile

La Chine introduit la reconnaissance faciale obligatoire pour les nouveaux utilisateurs mobiles

La Chine introduit la reconnaissance faciale obligatoire pour les nouveaux utilisateurs mobiles

Notre visage est la partie la plus révélatrice de notre corps, c’est pourquoi il est au centre de nombreux systèmes de sécurité. Toutefois, elle est également au centre de la controverse en ce qui concerne les questions de protection de la vie privée. La reconnaissance faciale peut être un outil pratique et puissant lorsqu’elle est utilisée correctement, mais elle peut aussi être une arme dangereuse selon la personne qui la manipule. C’est peut-être l’une des nouvelles préoccupations des citoyens chinois.

Comme le souligne The Guardian, à partir de maintenant, les opérateurs de téléphonie mobile chinois sont légalement obligés de scanner les visages de tout nouveau client en utilisant la technologie de reconnaissance faciale. La Chine est le plus grand marché mobile du monde avec plus d’un milliard d’abonnements actifs. La plupart d’entre eux appartiennent aux trois grands opérateurs publics — China Mobile, China Telecom et China Unicom.

Les utilisateurs de téléphones mobiles dans le pays sont déjà tenus d’enregistrer les cartes SIM à l’aide de passeports ou de cartes d’identité comme preuve d’identité. Cependant, la nouvelle réglementation, publiée en septembre, obligera les opérateurs à aller plus loin.

Pékin soutient que ces mesures sont nécessaires pour se protéger contre la fraude, mais qu’elles sont susceptibles de raviver les inquiétudes quant à l’utilisation croissante de la reconnaissance faciale en Chine, qui est également un chef de file dans le développement de cette technologie.

La reconnaissance faciale a été déployée dans les lieux publics tels que les métros et les aéroports, tandis que certains magasins permettent aux consommateurs de payer les marchandises en utilisant leur visage. Certains opérateurs utilisent déjà la reconnaissance faciale dans les points de vente, mais l’application de cette nouvelle réglementation devrait permettre à des millions de personnes supplémentaires d’entrer en contact avec cette technologie.

Une réelle question de sécurité de la vie privée

Les partisans de la reconnaissance faciale affirment qu’elle est plus efficace et plus sûre. Par exemple, les passagers voyageant sur certains vols au départ de l’aéroport de Daxing à Pékin pourront utiliser leur visage pour passer la sécurité et embarquer dans un avion.

Évidemment, on peut s’inquiéter de la sécurité et de la confidentialité de la pratique ainsi que de l’absence de réglementation. Bien qu’une telle loi n’arrivera probablement pas dans d’autres pays, du moins pas encore, elle révèle à quel point la reconnaissance faciale est en train de devenir la prochaine grande arène des guerres de la vie privée. Certains gouvernements n’auront peut-être même pas besoin d’exiger que les gens soumettent leur visage, car bon nombre d’entre eux sont prêts à remettre ce genre de données en échange d’une application qui peut vous rajeunir ou vous vieillir..

Mots-clé : chine
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.