Fermer
Google

Google brevette un moniteur pour bébé pour vous avertir avant qu’il pleure

Google brevette un moniteur pour bébé pour vous avertir avant qu'il pleure

Les futurs moniteurs vidéo pourraient avertir les parents avant que le bébé ne commence à pleurer. En effet, un brevet récemment publié détaille les plans de Google pour un système d’intelligence artificielle (IA) qui surveille les yeux et les mouvements d’un nourrisson ainsi que des sons pour alerter les parents d’un comportement inhabituel. Le brevet, publié le 5 septembre mais déposé l’année dernière, pourrait créer un moniteur de bébé plus intelligent qui avertira les parents lorsque le bébé commence à remuer ou que le bambin tente d’escalader la balustrade du berceau – si les parents sont disposés à laisser Google espionner leur enfant.

Le brevet détaille un système qui mélange un moniteur vidéo avec un logiciel basé sur l’IA. En surveillant les yeux et les mouvements du bébé, la caméra pourrait rechercher des signes d’inconfort qu’un moniteur audio traditionnel ne détecterait pas. Selon le brevet, un bébé qui bouge plus que d’habitude peut avoir trop chaud ou trop froid.

L’IA surveillant les yeux pourrait déterminer si le bébé est réveillé ou en train de dormir en déterminant si ses yeux sont ouverts ou fermés. Le logiciel pourrait également détecter la position du bébé, permettant ainsi aux parents de savoir si leur tout-petit dort ou tente de sortir du lit. Toutes ces fonctionnalités pourraient être liées à une application qui envoie des notifications aux parents sur un smartphone ou une tablette.

Le brevet — si jamais il porte ses fruits — serait probablement une extension de la caméra de sécurité Google Nest. Alphabet pourrait aller plus loin que suivre votre bébé pendant sa sieste ou sa nuit. En effet, Verily, une division de la société spécialisée dans la santé, travaille avec Pampers sur un capteur de couches qui suit les couches et le sommeil et envoie les données à une application. La couche connectée Lumi est également conçue pour fonctionner avec une caméra de Logitech pour suivre votre bambin.

Quid de la vie privée ?

Bien que l’ajout de fonctionnalités adaptées aux tout petits dans Google Nest ne soit pas une mince affaire, certains parents peuvent se méfier de la technologie. Les moniteurs vidéo compatibles Wi-Fi sont connus pour être piratés, et les personnes soucieuses de la protection de la vie privée n’aimeront peut-être pas l’idée de mettre une IAI — et Google — dans une chambre de bébé.

En surveillant bien plus que le son, la technologie peut toutefois alerter les parents lorsque le bébé commence à s’agiter plutôt qu’au premier cri. Enfin, comme pour tout brevet, il est possible que Google ne lance jamais un produit doté de cette technologie.

Mots-clé : brevetIA
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.