Fermer
Mobile

Google abandonne la Chine pour la production de smartphones Pixel

Google abandonne la Chine pour la production de smartphones Pixel

Google envisage de déplacer une partie de sa production matérielle hors de Chine, afin d’éviter les tarifs imposés par l’administration Trump. Actuellement, Google utilise des installations chinoises pour la fabrication de plusieurs de ses appareils, notamment son smartphone Pixel 3 et son assistant à commande vocale, le Google Home.

Cependant, avec les États-Unis et la Chine engagés dans un différend commercial au cours duquel le président Donald Trump a imposé des droits de douane sur les produits fabriqués en Chine, la société serait désormais sur le point de transférer sa production au Vietnam.

Selon la publication japonaise Nikkei, Google a entamé la conversion d’une ancienne usine Nokia dans le nord du Vietnam — la même région utilisée par Samsung pour développer une chaîne d’approvisionnement au cours de la dernière décennie. Cela lui permettra de faire appel à un groupe d’employés qualifiés pour produire des smartphones.

Même si le rapport Nikkei ne précise pas avec quel partenaire Google travaille pour produire des smartphones Pixel au Vietnam, Tim Culpan, de Bloomberg, indique que c’est probablement FIH Mobile, une filiale de Foxconn qui avait précédemment acheté l’usine Nokia de Vietnam.

Tous les constructeurs américains se délocalisent

Nikkei indique que Google prévoit d’augmenter les livraisons de smartphones jusqu’à dix millions d’ici la fin de l’année, soit près du double du chiffre de l’année dernière. La nouvelle installation donnerait à la société une plus grande capacité pour atteindre cet objectif.

Google ne serait pas la première grande entreprise de technologie américaine à délaisser sa production en Chine. Les tarifs ont été un catalyseur du changement, mais la hausse des coûts de main-d’œuvre a également suscité des inquiétudes. Apple envisage de transférer entre 15 et 30 % de sa production vers d’autres pays, parmi lesquels l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie et le Mexique figurent parmi les candidats. Cependant, il faudrait plusieurs années pour déplacer même une partie de la production hors de Chine étant donné la complexité de l’écosystème qui y est établi.

L’opération relativement plus petite de Google signifie qu’elle pourrait déplacer sa production plus rapidement. Google commencerait par transférer une partie de la fabrication du Pixel 3a à l’usine vietnamienne, dans le but de déplacer la production dans le pays avant la fin de cette année. Parmi les nouveaux produits qui devraient encore être assemblés en Chine pour l’instant, citons le futur Pixel 4.

Mots-clé : chineGooglePixel
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.