Fermer
Navigateurs Web

Microsoft explique comment ses navigateurs fonctionneront sans le support Flash en 2020

Microsoft explique comment ses navigateurs fonctionneront sans le support Flash

Le plan de Microsoft pour éliminer Adobe Flash de ses navigateurs est sur la bonne voie, la société a reconfirmé la semaine dernière ce à quoi les utilisateurs d’Internet Explorer et Microsoft Edge peuvent s’attendre. Annoncé en 2017, le projet de séparer les deux navigateurs du déprécié produit d’Adobe devrait voir Flash complètement supprimé d’ici 2020 dans Edge et IE.

Mais avant cela, son rôle sera sérieusement diminué. Cela est dû en grande partie à la décision de Microsoft de passer de Edge au projet open source Chromium, que la société a annoncé en 2018.

Il existe déjà une version Insider de Edge basé sur Chromium pour ceux qui se sont inscrits au programme Insider de Microsoft. Cependant, tous les autres devront attendre la prochaine version de Microsoft Edge pour le passage à Chromium. Ensuite, précise la société, le grand départ de Flash se poursuivra sur la même feuille de route que Google a pour Chromium lui-même.

Adobe a annoncé mi-2017 qu’elle déprécierait Flash, et que le support devrait cesser à la fin de l’année 2020. La montée en puissance de standards ouverts tels que HTML5, WebGL et WebAssembly ont joué un rôle dans la prise de décision, a déclaré Adobe, et ils sont maintenant à un point où ils peuvent offrir le même type d’expérience autrefois disponible à l’aide du plug-in.

Flash supprimé d’ici décembre 2020

Dans Microsoft Edge, Flash sera initialement désactivé, mais toujours disponible au cas par cas. Les utilisateurs devront le réactiver pour chaque site sur lequel ils souhaitent l’utiliser, explique Microsoft. Cependant, d’ici la fin de 2020, Flash sera complètement supprimé.

Pour l’actuel Microsoft Edge, qui utilise EdgeHTML, Microsoft précise que l’expérience actuelle sera préservée jusqu’en 2019. Il en va de même pour Internet Explorer 11. « Nous prévoyons de supprimer complètement Flash d’ici décembre 2020 », explique Colleen Williams.

Le contenu Flash a été progressivement moins répandu ces dernières années, notamment en raison de l’annonce par Adobe de l’abandon de cette technologie. Il est difficile d’imaginer que trop de gens soient déçus, non plus. Flash avait acquis la réputation d’être un système gourmand en ressources, entre autres, et même avant la décision d’Adobe de le délaisser, d’autres sociétés — notamment Apple — avaient pris position en s’en éloignant.

Mots-clé : EdgeFlashIEinternet explorerMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.