Fermer
OS

Huawei teste un smartphone avec Hongmeng OS prévu cette année

Huawei teste un smartphone avec Hongmeng OS prévu cette année

Il y a tellement de confusion entourant l’inscription de Huawei sur la liste noire par le président américain Donald Trump, que personne ne sait à quoi s’attendre. Une fois que Google a coupé les liens avec le fabricant chinois, Huawei n’avait plus accès à la version Google Play Services d’Android. Ceci est la version avec le Google Play Store, les applications Google de base et les mises à jour de sécurité.

Mais alors que Huawei travaille depuis des années sur son propre remplacement pour Android, une fois que Google a abandonné l’application, Huawei a semblé mettre son plan à exécution. Premièrement, elle a déposé le nom « HongMeng » sur les marchés européens et on a supposé qu’il s’agissait du nom du nouveau système d’exploitation de Huawei. Mais la confusion règne également ici. Il y a quelques semaines, un dirigeant de la société a déclaré que HongMeng n’était pas conçu pour les smartphones, mais pour un « usage industriel » avec un accent sur la sécurité.

Mais aujourd’hui, un nouveau rapport affirme que Hongmeng OS, le système d’exploitation alternatif de Huawei qui pourrait ou non remplacer Android, pourrait être sur le point de voir le jour. Le rapport provient du Global Times chinois et devrait être pris avec un certain scepticisme, mais contient quelques détails clés très intéressants.

Tout d’abord, Huawei montrerait Hongmeng OS lors de la conférence dédiée aux développeurs qui débutera cette semaine, ce vendredi 9 août à Dongguan, en Chine. Les dirigeants de Huawei ont déclaré que le logiciel est principalement conçu pour les appareils IoT, bien qu’il arrivera dans un premier temps sur la Smart TV de Honor, selon Reuters.

Prévu pour les smartphones également

Le Global Times cite une source qui précise que Huawei teste actuellement la compatibilité de HongMeng avec les applications Android. Cette source anonyme indique également que HongMeng offre des fonctionnalités de chiffrement permettant aux données personnelles et à la confidentialité de l’utilisateur d’être mieux protégées qu’elles ne le sont sous Android. Le système d’exploitation de Huawei, comme le système d’exploitation Fuschia actuellement développé par Google en tant que possible suite à Android, utilise un micro-noyau.

Cela faciliterait l’exécution des fonctions d’intelligence artificielle et permettrait à HongMeng d’être utilisé sur plusieurs plateformes. Huawei va essayer d’avoir autant de développeurs que possible pour créer des applications pour le nouveau système d’exploitation.

Cela étant dit, le Global Times affirme également qu’un smartphone Hongmeng OS est en cours de test et déjà prévu. Le premier appareil pourrait faire ses débuts aux côtés du Mate 30 Pro de Huawei plus tard dans l’année, avec une date de sortie fixée pour le quatrième trimestre. Toutefois, le smartphone devrait cibler les marchés d’entrée et de moyenne gamme, avec un prix fixé à environ 2 000 yuans (environ 260 euros).

Mots-clé : HongmengHongmeng OSHuawei
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.