Fermer
Tests

Test du Motorola One Vision : un nouveau smartphone abordable très attrayant

Test du Motorola One Vision : un nouveau smartphone abordable très attrayant

2019 est une excellente année pour ceux qui recherchent un smartphone abordable sans compromis. Après le révolutionnaire Pixel 3a de Google, Motorola propose maintenant un modèle abordable qui dépasse ses attentes : voici le nouveau One Vision.

Un smartphone grand et étroit qui a l’air bizarre au début, mais qui va vous rendre bien des services. Le One Vision promet une meilleure expérience pour les accros à Netflix, une interface propre et rapide et une caméra capable de voir dans le noir.

Est-il à la hauteur de ces promesses ? Ces derniers jours, j’ai utilisé le nouveau Motorola One Vision pour essayer de le savoir, et voir si ce dernier pourrait se retrouver dans vos mains sans crainte.

Dans la boîte :

  • Smartphone
  • Chargeur rapide de 18 W
  • Câble USB-C vers USB standard
  • Casque filaire (3,5 mm)
  • Coque en silicone
  • Outil SIM
  • Manuel utilisateur

Motorola One Vision: design

Le nouveau format se distingue surtout du Motorola One Vision : son châssis est grand et étroit, grâce à son écran CinemaVision au format 21:9, différent de la plupart des autres smartphones utilisant un écran plus large. Alors, pourquoi ce format 21:9, vous vous demandez ? En fait, il s’avère que ce sont là les proportions exactes que les cinéastes utilisent pour obtenir cet époustouflant effet cinématographique. Regarder Netflix sur ce smartphone est donc une joie absolue.

Si un smartphone aussi étroit a vraiment l’air bizarre au début, je m’y suis vite habitué et j’ai été surpris de voir à quel point une telle conception est plus pratique à utiliser à une main. Cependant, pour la navigation et la lecture, cet écran n’est pas idéal, car vous voyez moins de texte et vous devez faire défiler plus vigoureusement.

Le smartphone est également solidement assemblé et comporte une coque arrière en verre, plus luxueux que le plastique, mais la structure n’est pas en métal et reste en plastique brillant. Mais, vous ne le sauriez pas si je ne le disais pas. En outre, l’arrière est légèrement effilé sur les bords pour une prise plus confortable, ce que j’apprécie. Le verre lui permet d’avoir une certaine adhérence, ce qui est facilité par l’épaisseur de 8,2 mm. Il pèse 167 grammes, ce qui est léger par rapport aux smartphones modernes.

Toujours une prise jack

Vous disposez d’une prise casque de 3,5 mm sur le dessus, d’un capteur d’empreintes digitales fiable et rapide à l’arrière, d’un bouton on/off texturé et d’un port de charge USB Type-C. Il y a un seul haut-parleur au bas du One Vision qui offre un excellent son, que je mentionnerais dans une autre partie. Le Motorola One Vision a fière allure, et est un smartphone qui ne glisse pas en main. C’est parfait.

Le One Vision est disponible en deux coloris : Bronze et Bleu Saphir. Les deux sont des dégradés verticaux avec une couleur plus sombre au milieu. Celui que vous avez sous les yeux dans cet article est le Bleu Saphir.

Motorola One Vision: écran

Comme mentionné ci-dessus, vous obtenez un écran LCD de 6,3 pouces d’une résolution full HD sur le One Vision. Il y a deux choses à savoir à ce sujet : premièrement, ce n’est évidemment pas un écran AMOLED, de sorte que vous n’obtenez pas les couleurs riches et les noirs profonds de cette technologie plus récente, ce que d’autres smartphones abordables proposent déjà. En outre, les couleurs globales sur cet écran apparaissent froides et les blancs ont une tonalité bleue. Cela rend les photos et les vidéos moins attrayantes que sur un écran bien équilibré.

Malheureusement, il n’y a aucun moyen de modifier la balance des blancs dans les paramètres, ce qui aurait pu remédier à la situation. Et, c’est probablement le plus gros compromis réalisé avec le Motorola One Vision. L’écran d’un smartphone est l’un de ses composants les plus importants et, malheureusement, celui-ci laisse place à l’amélioration.

L’écran est également livré avec une découpe très visible dans l’écran pour la caméra frontale. Nous avons vu cette conception dans divers smartphones, y compris la série Galaxy S10, mais dans ce cas, le trou du capteur photo est bien plus grand et bien plus perceptible. Motorola affirme qu’elle aurait pu la rendre plus petite, mais cela aurait compromis la résistance du smartphone, et la découpe plus large assure un châssis plus épais qui offre une meilleure protection à la caméra frontale en cas de chute. Et c’est une bonne raison, même si j’aurais aimé une découpe moins visible.

Capteur d’empreintes digitales

Le One Vision n’a pas de technologie de reconnaissance faciale 3D ni de capteur d’empreintes digitales intégrés à l’écran. Non. Et, il n’en a pas besoin. Au lieu de cela, il a un bon vieux capteur d’empreintes digitales capacitif habilement intégré au logo Moto situé à l’arrière du smartphone. Placé dans une zone légèrement en retrait au centre du panneau arrière, il est extrêmement facile de trouver cet endroit avec une sensation tactile.

Contrairement à la plupart des solutions d’empreintes digitales intégrées à l’écran, dans lesquelles vous devez souvent essayer encore et encore juste pour obtenir un scan du doigt approprié, tout se passe ici spontanément. Appuyez dessus et le smartphone se déverrouille. Aucune tentative ratée, facile comme bonjour.

Motorola One Vision: interface

Il s’agit d’une version Android One, ce qui suggère que l’interface est parfaitement fluide et correspond à l’expérience native de Android. Et, c’est une bonne chose. Motorola promet également deux mises à jour majeures. Ce smartphone fonctionnant actuellement sur Android 9 Pie, vous obtiendrez la mise à jour Android 10 cette année et Android 11 l’année prochaine.

Et en matière de fonctionnalités supplémentaires, il n’y en a que quelques-unes. Ce que vous obtenez, ce sont les Moto Actions, quelques astuces utiles que nous avons appris à aimer avec les smartphones Moto au cours des dernières années : tournez le smartphone pour lancer rapidement l’appareil photo, vrillez-le pour allumer la lampe de poche et touchez l’écran avec trois doigts pour capturer un capture d’écran. Tout cela fait gagner du temps.

Motorola One Vision: performance et stockage

Sous le capot, le One Vision est alimenté par la puce octa-core Exynos 9609 de Samsung, dotée de 4 Go de RAM. Ce processeur présente des performances analogues à celles de la série Snapdragon 660, ce qui signifie qu’il ne rivalisera pas avec les flagships du marché. Mais, cela ne signifie pas que le smartphone est lent : bien au contraire !

Dans le train-train quotidien, il semble rapide, les applications se chargent rapidement, il n’y a pas de ralentissement apparent, ce qui rend l’expérience très douce. Cependant, les joueurs ne disposeront pas de la puissance supplémentaire qu’offre un flagship.

J’ai été agréablement surpris par la généreuse capacité de stockage de 128 Go que l’on dispose, soit deux fois plus que la plupart des smartphones de la même gamme de prix, et deux fois plus que celle du Pixel 3a plus cher. Le One Vision possède également un emplacement pour une carte hybride. Cela signifie que vous pouvez l’utiliser soit comme un appareil à double carte SIM, soit comme smartphone simple SIM avec une carte micro SD.

Motorola One Vision: caméra

En ce qui concerne la caméra, vous obtenez un capteur photo principal de 48 mégapixels et un capteur photo secondaire de 5 mégapixels qui capture la profondeur, tandis qu’à l’avant, vous avez un capteur photo de 25 mégapixels. Motorola utilise toutes ces ressources pour combiner quatre pixels en un seul afin d’améliorer la qualité de l’image. Ainsi, les photos que vous obtenez correspondent à 12 mégapixels avec la caméra arrière, et 6 mégapixels avec la caméra frontale.

Évidemment, ce qui compte, c’est l’aspect des photos et des vidéos. Et la caméra Motorola One Vision est bonne. C’est simplement bon, pas extraordinaire, surtout quand on le compare à de nouveaux poids lourds comme le Pixel 3a.

En pleine journée, les photos sont bien exposées et les couleurs sont réalistes, ni trop fortes, ni trop sombres. La caméra est également rapide pour capturer des photos et fonctionne de manière fiable. Le mode Portrait fonctionne également très bien et vous pouvez également capturer des portraits avec un arrière-plan flou avec la caméra frontale.

La nuit, vous avez deux options. La première consiste à prendre des photos qui sont assez sombres, floues et tout simplement… pas très bonnes. Cependant, vous pouvez faire autre chose aussi : vous pouvez passer en mode vision nocturne et waouh, quelle différence énorme cela fait ! Premièrement, le mode Night Vision est étonnamment rapide ! Il faut moins d’une seconde pour capturer une photo. Vous n’avez donc pas besoin d’attendre longtemps, comme avec les smartphones Huawei, mais les résultats sont également vraiment impressionnants. Les couleurs, la plage dynamique, tout cela ont fière allure avec ce mode.

Malheureusement, lorsque vous projetez ces clichés sur un grand écran vous allez observer les traditionnels problèmes liés à des prises de vue telles que la surexposition.

Pour la vidéo, vous pouvez enregistrer en 4K à 30 images par seconde. De nombreux autres smartphones dans cette gamme de prix ne disposent pas un enregistrement vidéo 4K, et on peut donc apprécier cette option. Mais, la qualité n’est tout simplement pas excellente, les couleurs apparaissent un peu délavées.

Motorola One Vision: qualité sonore

Il y a encore une chose que j’aime dans ce smartphone : le haut-parleur ! Il est étonnamment bon ! Le son est puissant, percutant et profond, ce qui est particulièrement surprenant étant donné du fait que le smartphone n’utilise qu’un seul haut-parleur. Bon travail, Motorola !

En parlant de son, je dois également dire que vous obtenez une prise casque en haut du smartphone, mais pas seulement, vous obtenez également une paire d’écouteurs tout à fait décents gratuitement dans la boîte.

Motorola One Vision: autonomie

Le Motorola One Vision est équipé d’une batterie d’une capacité de 3 500 mAh et lors de mes tests, il affiche un score légèrement supérieur à la moyenne à plus de 9 heures d’autonomie. Dans la vraie vie, vous n’aurez donc aucun problème à passer une journée bien remplie sans avoir besoin de le recharger.

De plus, vous avez un chargeur rapide de 18 watts dans la boîte, de sorte que la batterie passe de 0 à 100 % en moins de 2 heures. Et malgré la vitre arrière, le téléphone ne prend pas en charge la charge sans fil, au cas où vous vous le demanderiez.

Motorola One Vision: verdict

Tout compte fait, le nouveau Motorola One Vision est-il le smartphone abordable à acheter en 2019 ? Tout d’abord, un défaut : Motorola n’a pas vraiment misé sur l’écran avec ce smartphone. La technologie LCD n’est pas dérangeante, mais les couleurs sont trop froides. Une simple option de réglage de la balance des blancs aurait été extrêmement utile. Et, ce trou dans l’écran est plus gros que chez d’autres rivaux — bien que ces rivaux coûtent beaucoup plus cher.

Tout bien considéré, pour un prix d’environ 270 euros, ce smartphone offre un excellent rapport qualité-prix. Il est rapide, il dispose de beaucoup de rangement, et il est facile de s’habituer au nouveau format haut et étroit. En outre, il est confortable à utiliser d’une seule main, et ses photos « Night Vision » sont étonnamment bonnes. Et si c’est votre priorité, alors ce smartphone pourrait vous convaincre.

Noter cet article

Design 8
Écran 8.5
Performances 7
Logiciel 8.5
Autonomie 7
Prix 8.5

Résumé

7.9 Bon Le Motorola One Vision est un excellent smartphone de milieu de gamme qui dispose de presque toutes les bases. Mais le Pixel 3a a un bien meilleur capteur photo, bien qu'il soit légèrement plus cher.

Mots-clé : MotorolaOne Vision
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.