Fermer
Smartphones

La production du Galaxy Note 10 affectée par la politique sud-coréenne et japonaise

La production du Galaxy Note 10 affectée par la politique sud-coréenne et japonaise

Légitiment, vous pourriez penser que la politique et le secteur des technologies évoluent dans des domaines complètement séparés. Mais, le monde réel n’est guère aussi disparate. L’un informe l’autre et, comme dans le cas de Huawei, peut même avoir un impact négatif.

Bien que loin du désordre dans lequel se trouve la société chinoise, Samsung pourrait également ressentir les effets d’une inimitié persistante entre la Corée du Sud et le Japon, qui perturberait maintenant la production du futur Galaxy Note 10.

La récente couverture médiatique des malheurs de Huawei à la lumière des restrictions commerciales imposées par les États-Unis a souligné que les smartphones ne sont pas vraiment le produit d’un seul pays. La société qui les fabrique peut être associée à une seule région. Les pièces proviennent de différentes sociétés de différents pays. Et pas seulement les composants directs eux-mêmes, même les matériaux et les produits chimiques utilisés peuvent également être achetés auprès d’autres pays.

C’est exactement la situation dans laquelle Samsung s’est peut-être retrouvée, telle que rapportée par les médias coréens. Un responsable aurait réduit de 10 % la production cible de son processeur mobile Exynos en raison des récentes restrictions commerciales imposées par le Japon à la Corée du Sud. Ces puces Exynos seront utilisées pour le prochain Galaxy Note 10.

Des négociations à prévoir

Bien que Samsung fabrique ses propres puces et écrans, il est produit par des sociétés japonaises comme Sumitomo Chemical, qui en ont besoin. Le différend commercial limiterait l’accès de Samsung à ces produits chimiques à un moment critique, obligeant le vice-président de la société, Lee Jae-yong, à s’envoler pour le Japon et à essayer de régler les problèmes avec ses partenaires.

De ce fait, il est peu probable que Samsung retarde le lancement du Galaxy Note 10, mais la société sud-coréenne pourrait rencontrer des difficultés pour faire face aux demandes prévues pour la phablette. C’est-à-dire que s’il y a une forte demande pour le smartphone, alors les délais de livraison pourraient s’allonger.

Mots-clé : Galaxy Note 10Saamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.