Fermer
Microsoft

Microsoft et ses partenaires envisagent de délocaliser leur production en dehors de la Chine

Microsoft et ses partenaires envisagent de délocaliser leur production en dehors de la Chine

Microsoft et une série de partenaires envisagent de délocaliser la production de matériel de Chine vers des installations d’autres pays dans le contexte de la guerre commerciale opposant les États-Unis au gouvernement de Beijing.

Le rapport de Nikkei indique que le géant du logiciel basé à Redmond, ainsi que HP, Dell et Amazon, pourraient transférer au moins une partie de leur production vers des usines de production non chinoises.

HP et Dell souhaitent que 30 % au moins de leur production soient exécutés en dehors de la Chine, tandis que Microsoft envisage également de fabriquer la Xbox dans un autre pays. Amazon envisage un changement analogue pour sa gamme Echo et Kindle, tandis que Acer et Asustek envisagent toujours une migration possible vers d’autres installations de production pour leurs PC.

Bien qu’aucune de ces sociétés n’ait publié de déclaration confirmant qu’elles envisageaient effectivement de transférer la production hors de Chine, cette décision est logique étant donné les tensions commerciales entre les deux pays.

La migration d’Apple hors de Chine

Apple, par exemple, est considéré par beaucoup comme la prochaine grande victime de cette guerre commerciale, en particulier après que les États-Unis aient annoncé une série de sanctions à l’encontre de Huawei, basée en Chine, notamment une interdiction totale de travailler avec des sociétés américaines.

L’un des plus gros employeurs en Chine et le premier fournisseur d’Apple, Foxconn, a recommandé au géant de la technologie basé à Cupertino de transférer sa production à Taiwan, expliquant que les installations de production locales peuvent gérer la fabrication des iPhone. « J’exhorte Apple à s’installer à Taiwan », a déclaré Gou en juin. « Je pense que c’est fort probable », a-t-il poursuivi.

Young Liu, président de la division des semi-conducteurs de Hon Hai Precision (numéro 1 mondial de la sous-traitance en électronique), la société propriétaire de Foxconn, a offert un conseil analogue aux dirigeants d’Apple. « 25 % de notre capacité de production se situe en dehors de la Chine et nous pouvons aider Apple à répondre à ses besoins sur le marché américain », a déclaré Liu. « Nous avons une capacité suffisante pour répondre à la demande d’Apple ».

Toutefois, pour le moment, aucune décision finale n’a été prise, bien que laisser la Chine semble devenir une option pour de plus en plus de sociétés américaines.

Mots-clé : AmazonchineDellHPMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.