Fermer
Mobile

Apple et Qualcomm abandonnent toutes les poursuites dans un accord surprise

Apple et Qualcomm abandonnent toutes les poursuites dans un accord surprise

Qualcomm et Apple ont convenu de régler toutes les poursuites en cours, mettant ainsi fin à la bataille juridique de grande envergure qui a vu les deux géants de la technologie se poursuivre en justice à travers le monde. On pourrait supposer que certains cas prendront plus de temps que d’autres à prendre fin, mais le problème reste entier : Apple et Qualcomm se sont serré la main et sont redevenus amis. Au moins dans l’intérêt de continuer à tirer parti de leur croissance combinée.

Selon Apple, Apple et Qualcomm ont conclu un contrat de licence de six ans à compter du 1er avril 2019 – et ce n’est pas une blague. Cet accord comprend une option d’extension de deux ans et un « contrat d’approvisionnement pluriannuel de puces ». Nous ne savons pas encore si cet accord a été conclu suffisamment tôt pour intégrer du matériel Qualcomm à l’iPhone 5G 2020 — nous verrons.

L’accord entre les deux sociétés comprend un contrat de licence de brevet global. Il inclut également un contrat de fourniture de processeur, qui inclut probablement la connectivité 5G à un moment ou à un autre. L’ajout de ce type de nouvelle connectivité signifie que Qualcomm collabore avec Apple pour concevoir leur puce de nouvelle génération, ce qui diffère (de différentes façons) de ce qui se passe chez les fabricants de smartphones Android.

Pour 2019, les modems 5G de Qualcomm pour les smartphones sont séparés de leurs processeurs, avec des puces Snapdragon X50 et X55. Le Snapdragon 855 de Qualcomm, par exemple, peut fonctionner avec le Snapdragon X50, tandis que les futures générations de puces de Qualcomm incluront un modem 5G et une connectivité dans un seul composant.

Parfait pour le déploiement de la 5G

On peut se demander dans quelle mesure l’accord est conclu, et permet d’avoir une solution pour être prêt pour la 5G. Intel aurait été le choix évident pour suppléer Qualcomm, mais avait-elle la capacité de le faire pour un iPhone 5G 2020 ? Qualcomm est vraiment la seule autre option si Apple veut créer un iPhone 5G entièrement couvert par de multiples opérateurs mobiles.

Nous verrons comment se comporteront les actions d’Intel, maintenant que la promesse d’un iPhone doté d’une puce Intel n’est plus aussi assurée. Les options sont encore une fois légèrement plus étendues.

Mots-clé : AppleQualcomm
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.