Fermer
Microsoft

Windows Virtual Desktop est maintenant disponible en preview public

Windows Virtual Desktop est maintenant disponible en preview public

L’année dernière, Microsoft a annoncé le lancement de son service Windows Virtual Desktop. À l’époque, il s’agissait d’une preview privée, mais à compter d’aujourd’hui, tout professionnel désirant découvrir à quoi ressemble un bureau virtuel Windows 10 hébergé sur le cloud Azure sera en mesure de l’essayer.

En préambule, il convient de noter qu’il s’agit d’un produit destiné aux entreprises. En effet, vous ne l’utiliserez pas pour lancer un jeu sur une machine virtuelle quelque part dans le cloud. L’idée est qu’un tel service, qui inclut également l’accès à Office 365 ProPlus, facilite la gestion des machines et des logiciels utilisés dans un contexte professionnel. Il permet également aux employeurs de fournir à leurs employés mobiles un bureau virtuel qui garantit que toutes leurs précieuses données restent sécurisées.

Une caractéristique remarquable est que les entreprises peuvent exécuter plusieurs sessions Windows 10 sur une seule machine virtuelle. Windows Virtual Desktop n’est pas limité à Windows 10 et Microsoft propose toujours Windows 7 en option. Mais avec le support étendu de Windows 7 prenant fin en janvier 2020, Microsoft offre trois années de support supplémentaires à ceux qui souhaitent toujours configurer des bureaux virtuels Windows 7 sur le service.

Il est également intéressant de noter que plusieurs des caractéristiques de ce service sont basées sur la technologie de FSLogix, que Microsoft a acquise l’an dernier. Plus précisément, ces technologies permettent à Microsoft de donner aux utilisateurs un accès relativement rapide à des applications comme leurs applications Outlook et OneDrive, par exemple.

Pas disponible en France pour le moment

Pour la plupart des entreprises clientes de Microsoft 365, l’accès à ce service fait simplement partie du coût d’abonnement qu’elles paient déjà — bien qu’elles aient besoin d’un abonnement Azure pour payer les machines virtuelles exécutées dans le cloud.

Pour l’instant, le service est uniquement disponible dans les régions US East 2 et US Central Azure. Avec le temps, et une fois la preview terminée, Microsoft l’étendra à toutes les régions où le cloud est disponible. Microsoft indique également que la société collabore également avec des sociétés telles que Samsung et Citrix pour développer davantage les fonctionnalités dans le service, les utilisateurs pouvant accéder à leur bureau Windows 10 à partir de Samsung DeX, par exemple.

Mots-clé : Windows Virtual Desktop
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.