Fermer
Réseaux sociaux

Facebook et ses petits sont de nouveau en ligne, la firme s’explique

Facebook et ses petits sont de nouveau en ligne, la firme s'explique

Vous n’êtes pas sans savoir que Facebook était en panne ce mercredi, ce qui a entraîné des problèmes avec toutes les propriétés de Facebook. Cela inclut WhatsApp, Instagram, Messenger et Facebook proprement dit. Déjà, c’est un bon exemple de la raison pour laquelle on ne devrait pas compter sur une seule entreprise pour fournir tous ses moyens de communication.

Hier, la firme a révélé la raison pour laquelle il avait eu quelques problèmes : un « changement de configuration du serveur ». Mais, comment est-ce possible pour une société comme Facebook ?

Voici le message complet à l’intention du public par le biais d’une représentation de relations publiques sur les réseaux sociaux : « Hier, à la suite d’un changement de configuration de serveur, de nombreuses personnes ont eu du mal à accéder à nos applications et services ». « Nous avons maintenant résolu les problèmes et nos systèmes se rétablissent. Nous sommes désolés pour le dérangement et apprécions la patience de chacun ».

Quoi qu’il en soit, Facebook a été en panne pour un nombre important d’utilisateurs ce mercredi pendant plusieurs heures. Cela incluait le réseau social lui-même, ce qui signifie que les comptes représentant les entreprises et les moyens de communication de toutes sortes d’organismes de support par l’intermédiaire des pages et des groupes Facebook étaient rendus indisponibles et/ou inutilisables. Cela comprenait également Messenger, et toutes les communications liées.

Un peu de flous au début

23 heures avant le message de « changement de configuration de serveur », le représentant de la firme a publié un message qui suggérait qu’ils étaient « conscients que certaines personnes ont actuellement des difficultés à accéder à la famille des applications Facebook ». Ils ont laissé entendre qu’ils s’efforçaient de résoudre le problème le plus rapidement possible.

Environ une heure après le message qualifiant le « problème », Facebook a envoyé un message exprimant les préoccupations du public au sujet d’une attaque par une tierce partie. Apparemment, le géant social n’était pas attaqué. La firme pouvait « confirmer que le problème n’était pas lié à une attaque DDoS ». En même temps, certains services d’Instagram étaient disponibles pour consultation, mais les changements au contenu étaient restreints. La messagerie WhatsApp semblait fonctionner pour les messages de base entre utilisateurs, mais le transfert de média n’était pas opérationnel.

Bien évidemment, ceci laisser penser que Facebook a un système de serveurs très étroitement connectés où tout le contenu se trouve. Cette situation peut être préoccupante, d’autant plus que les divers services de Facebook et les services internes à l’entreprise continuent à s’étendre.

Mots-clé : Facebook
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.