Fermer
Microsoft

Le dispositif Andromeda de Microsoft pourrait ajuster son interface grâce aux ultrasons

Le dispositif Andromeda de Microsoft pourrait ajuster son interface grâce aux ultrasons

Il semble que Microsoft envisage d’utiliser un système intelligent de capteurs à ultrasons pour les appareils à double écran, dont son dispositif Andromeda pourrait en bénéficier. Cette possibilité est suggérée par un brevet découvert par Windows Latest, qui décrit un dispositif pliable avec deux écrans séparés, dont l’un intégrerait un émetteur à ultrasons, et l’autre, un capteur à ultrasons.

Ce dernier va également incruster les composants d’unité de mesure et d’unité de calcul. Autrement dit, il aura tous les composants nécessaires pour permettre de calculer la distance entre les parties de l’écran et l’angle auquel l’appareil est ouvert.

L’idée générale est que la machine peut ensuite ajuster l’interface du système d’exploitation, ou de passer à différents modes de fonctionnement — comme le mode tablette — en fonction de la position de l’utilisateur sur les deux écrans.

Le brevet mentionne également un « mode téléphonique » qui pourrait être utilisé lorsque les écrans sont en position fermée, ce qui pourrait indiquer l’utilisation de cette technologie dans le dispositif Andromeda de Microsoft. Si vous l’ignorez, ce dernier est le prétendu dispositif Surface à double écran « pliable », qui pourrait servir de smartphone, mais également de mini-ordinateur portable.

Détection de l’ouverture ou fermeture du capot

Le lancement ou la fermeture d’applications est également mentionné comme une possible utilisation de cette technologie, ce qui signifie que lorsque les capteurs détectent la première ouverture de l’appareil, par exemple, certaines applications spécifiées par l’utilisateur pourraient être automatiquement démarrées. Ou, d’autres applications peuvent être ouvertes (ou fermées) automatiquement lorsque, par exemple, l’appareil passe dans le mode téléphone susmentionné.

Tout cela doit être mis en œuvre non seulement au niveau matériel, mais aussi au niveau logiciel, d’où l’hypothèse selon laquelle Microsoft est toujours en train de travailler sur le côté logiciel de l’équation : Andromeda OS. Il s’agirait d’une refonte modulaire de Windows 10 qui peut être modifiée en fonction du matériel sur lequel il tourne.

Tout indique que Microsoft cherche à fabriquer des appareils informatiques beaucoup plus flexibles avec un système d’exploitation adapté, et cette potentielle application des capteurs à ultrasons s’intègre parfaitement dans ce spectre, permettant à un appareil de s’ajuster à la volée en fonction de la configuration exacte de ses écrans et de ce que l’utilisateur fait actuellement. Cependant, comme c’est toujours le cas avec les brevets, rappelez-vous que ce concept peut ne jamais dépasser le stade de la recherche.

Mots-clé : AndromedabrevetMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.