Fermer
Cuisine

LG HomeBrew : une machine à capsules pour les amateurs de bière

Les systèmes de café à base de capsules comme ceux insufflés par Nespresso ont rendu les brasseries et les saveurs spéciales plus facilement disponibles sans avoir de grosses machines extrêmement coûteuses. Il existe certaines variantes de ce système pour les sodas, mais malheureusement pas pour la bière. Cela va changer dès l’année prochaine ! 

LG a annoncé un « système de bière artisanale à base de capsules ». Mais, par « artisanal », entendez par là plus qu’une simple opération d’appui sur un bouton. Voici la LG HomeBrew, que la firme sud-coréenne dévoilera intégralement au CES 2019 le mois prochain. Les capsules contiennent du malt, de la levure, de l’huile de houblon et des arômes, tandis que la machine « automatise l’ensemble du processus, de la fermentation à la carbonatation et au vieillissement en passant par le service et le nettoyage », selon LG.

Même si cela va également dans le sens de son écosystème de la maison connectée, il peut s’en passer. Ce produit est clairement fait pour les amateurs de bière qui préfèrent rester à la maison que d’aller dans leur pub préféré. Il suffit de déposer la capsule, d’appuyer sur un bouton et la LG HomeBrew s’occupe du reste du processus.

Bien sûr, les connaisseurs diront que les machines à base de capsules à usage unique sont si éloignées de la réalité qu’elles pourraient tout aussi bien les utiliser instantanément. Sauf qu’il n’y a pas de bière « instantanée ». En raison du processus très précis et impliqué dans la création de la bière, et encore plus dans l’artisanat, le processus n’est pas si rapide, même pour cette nouvelle machine de LG.

Il faudra être patient

La LG HomeBrew disposera de cinq bières : une IPA (India Pale Ale) américaine, une bière ambrée américaine, une bière anglaise, une bière blanche belge et une pilsner tchèque sec. LG précise que la machine prendra environ deux semaines pour produire jusqu’à cinq litres de bière, bien que cela dépende du type de celle-ci.

Naturellement, elle est également intelligente, à plus d’un titre. Elle utilise des algorithmes intelligents pour calculer la bonne quantité de pression et de température pour le brassage. De plus, elle n’utilise rien d’autre que de l’eau chaude pour désinfecter le système en vue de sa prochaine utilisation. De plus, elle dispose également d’une application mobile qui vous permet de vérifier l’état de la préparation.

Il existe peu d’environnements aussi susceptibles de pousser les gens à boire que le Las Vegas Convention Center. LG pourrait donc trouver un public réceptif pour sa HomeBrew au CES 2019.

Mots-clé : CES 2019HomebrewLG
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.