Fermer
Smartwatches

Le brevet de la smartwatch de Samsung utilise un capteur d’empreinte digitale intégré

6a0168e68320b0970c022ad37e2f8e200c-800wi

Samsung aurait été le premier fabricant de smartphones à utiliser un capteur d’empreinte digitale sous l’écran (FoD). Mais, la technologie et l’entreprise n’étaient tout simplement pas prêtes à faire le grand saut.

Mais, elle tente peut-être de rattraper ses rivaux chinois, du moins si l’on en croit des fuites et des spéculations. Mais, le géant sud-coréen pourrait aussi également les surpasser en allant plus loin que ses petits camarades. Un nouveau brevet déposé par Samsung l’année dernière révèle les endroits où elle pourrait utiliser de tels capteurs FoD, y compris, surprise surprise, sur une smartwatch.

Les montres connectées sont conçues pour faciliter certaines actions sans avoir à sortir votre smartphone, comme lire des messages, évaluer un trajet Uber, répondre à des messages, jouer, payer du café, etc. Cependant, elles ne pouvaient pas facilement autoriser les paiements sans que vous ayez à saisir vos codes PIN sur un si petit écran. Heureusement, la technologie a atteint un point où il est possible de numériser votre empreinte digitale sur l’écran et peut-être même plus.

Samsung a déposé un brevet en Corée à la fin de l’année dernière et aux États-Unis au début de cette année pour l’utilisation de plusieurs capteurs d’empreintes digitales dans l’écran sur différents appareils, allant des capteurs optiques usuels aux capteurs à ultrasons qui devraient figurer dans le programme phare de l’année prochaine. Aussi intéressantes que puissent être leurs applications pour un smartphone, l’idée d’avoir un tel capteur dans une smartwatch est probablement plus nouvelle à ce jour.

Bien plus qu’un capteur à l’écran

Fondamentalement, cela permettrait techniquement de déverrouiller une montre connectée en plaçant simplement votre doigt sur l’écran, une fonctionnalité qui fonctionnerait de la même manière que celle des smartphones.

Mais attendez, il y a plus ! Samsung pourrait mettre plus qu’un simple capteur d’empreintes digitales dans une montre connectée. Elle pourrait également ajouter un haut-parleur à l’écran, qui existe déjà sous une certaine forme, et un scanner d’iris. La question de savoir si cela pourrait aider à fluidifier les smartwatches est toujours discutable, mais elle les rendra sûrement plus chères.

Mais comme avec tout brevet, cela peut ne jamais aboutir. Du moins, pas tout de suite. Bien que la plupart des technologies existent déjà séparément, leur mise en commun est une question totalement différente.

Mots-clé : brevetSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Les détails du Snapdragon 855 se dévoilent avant son annonce

Qualcomm annoncera prochainement sa prochaine gamme de puces mobiles phares à Hawaii. Mais, il semble qu’un site Web ait dévoilé...

Fermer