Fermer
Périphériques

MacBook Air (2018) : tour d’horizon des tests, du bon et du mauvais

3Q5A5937
[The Verge]

Les premières critiques sur le nouveau MacBook Air (2018) sont disponibles et, si vous vous attendiez à un succès sans précédent, vous pourriez être déçu. L’ordinateur portable le plus abordable d’Apple a peut-être répondu à de nombreuses plaintes des utilisateurs par rapport à son prédécesseur, mais les modifications apportées par rapport au prix réclamé peuvent éloigner certains consommateurs.

Le gros avantage est juste en face de vous : à savoir, l’écran Retina. C’est le premier MacBook Air à intégrer la dalle Retina d’Apple. Même avec une luminosité inférieure à celle du MacBook Pro – 300 nits, contre 500 — le nouvel écran ainsi que le Touch ID et le pavé tactile nettement amélioré séduisent.

Cependant, le processeur Intel Y-Series est une source de préoccupation pour de nombreux testeurs. Selon CNET, si les performances sont supérieures à celles de l’ancien MacBook Air, vous devriez « vous attendre à plus de puissance » avec un portable vendu plus de 1 300 euros.

En effet, ce à quoi le MacBook Air (2018) est en concurrence est un sujet de discussion. Alors que beaucoup considèrent comme un chevauchement avec le MacBook Pro de base, Macworld voit le nouvel Air comme étant plus proche d’une mise à niveau du MacBook de 12 pouces. « Si vous attendez depuis des années qu’Apple réinvente enfin le MacBook Air d’une manière qui révolutionnera à nouveau le marché des ordinateurs portables minces et légers », écrit le site, « vous allez être déçu, car vous constatez qu’il a seulement été mis aux normes des autres Mac modernes, avec tous les avantages et inconvénients qui vont avec ».

Quant à l’avenir d’Intel dans le matériel Apple, certains sont convaincus que c’est écrit. En comparant les performances du nouveau MacBook Air à celles de la puce A12 Bionic du nouvel iPad Pro, il est clair qu’Apple va de l’avant avec son propre silicium, qui est plus puissant. Malheureusement, nous ne devrions pas voir un MacBook avec une puce Apple avant quelques années.

Pas forcément un achat intéressant

Pour l’instant, plusieurs critiques soulignent le fait que, pour quelques euros de plus que ce nouveau MacBook Air, vous pouvez obtenir un MacBook Pro d’entrée de gamme. « Le nouveau silicium convient parfaitement aux tâches quotidiennes de la plupart des utilisateurs », déclare TechCrunch, « mais si vous avez besoin de plus de ressources, que ce soit pour les jeux ou les tâches gourmandes en ressources, telles que le montage vidéo, cela vaut le coup de passer au Pro ».

Même sans les options de processeur à prix plus élevé, le prix global est toujours remis en question. « Si le nouveau MacBook Air était vendu au même prix que l’ancien, ce serait une bonne affaire », écrit Mashable. « Le modèle de base à 1 199 dollars est doté de 8 Go de RAM (ce qui est suffisant pour la plupart des gens) et de 128 Go de stockage (ce qui n’est pas le cas) », prévient The Verge.

Devez-vous acheter le MacBook Air ? Il semble intéressant de regarder ce dont vous avez réellement besoin d’un ordinateur portable et de déterminer si un MacBook Pro d’entrée de gamme constituerait un pari plus sûr et plus puissant avant d’ouvrir votre propre portefeuille.

Mots-clé : AppleMacBook AirMacBook Air 2018
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Microsoft mise beaucoup sur sa stratégie des « 3 Clouds » ! Kézako ?

Pour le consommateur lambda, c’est-à-dire comme vous et moi, le cloud est le plus souvent associé à cet endroit éphémère...

Fermer