Fermer
Cloud

Microsoft mise beaucoup sur sa stratégie des « 3 Clouds » ! Kézako ?

default_signin_illustration

Pour le consommateur lambda, c’est-à-dire comme vous et moi, le cloud est le plus souvent associé à cet endroit éphémère où les images et autres données sont sauvegardées de manière sécurisée (ou non sécurisée). Le cloud computing, la direction prise par l’informatique depuis des années, va toutefois au-delà du simple stockage.

En effet, de nos jours le cloud est le lieu où l’expérience numérique d’un utilisateur, les processus d’applications back-end et bien plus encore se produisent et résident dans un environnement cloud basé sur l’IA. L’ancienne devise de Microsoft, « le mobile et le cloud d’abord », reflétait l’engagement de son directeur général, Satya Nadella, à positionner le cloud de Microsoft en tant que moyen facilitant la mobilité des expériences d’un utilisateur sur des appareils et des plateformes.

La description de Nadella du cloud en tant « qu’ordinateur du monde » faisait écho à ma propre description du cloud en tant que super système d’exploitation pour les appareils et les écosystèmes multiplates-formes. En d’autres termes, cela signifie que toute l’activité numérique, les applications, la diffusion en continu de données, le stockage, l’informatique, l’IA et bien plus encore sont en train de « rejoindre » le cloud.

On parle aujourd’hui des « 3 Clouds »

C’est la naissance des « 3 Clouds » : Azure, Dynamics 365 et Microsoft 365. Pour Laurence Lafont, Directrice de la division Marketing et Opérations, les 3 Clouds de Microsoft sont « l’offre la plus complète, la plus personnalisable et la plus sécurisée du marché ». Microsoft s’impose comme un leader dans ce secteur.

Comme discuté aux experiences18, pour Microsoft, le cloud est aujourd’hui un levier majeur pour accompagner la transformation des entreprises, accélérer cette dernière, et in fine pour créer de la valeur. Si Microsoft a fait un important virage dans le secteur du cloud depuis quelques années, aujourd’hui le géant de la technologie peut accompagner ses clients vers cette transformation avec de puissants outils.

Il y a 4 domaines clés ciblés par Microsoft dans ses enjeux de transformation : la collaboration, le fait de repenser l’expérience client, les opérations métiers, et enfin la création de nouveaux produits/services.

Azure, le pilier du cloud

Parmi eux, citons Microsoft Azure. Il s’agit de la plateforme cloud de Microsoft par excellence, et est au cœur de la stratégie cloud de la société. Le concept selon lequel l’informatique est utilisée sur n’importe quel périphérique, depuis n’importe quel format, et, quel que soit son format, est clairement l’embryon de Azure.

Si le cloud est l’ordinateur du monde, Azure représente le « système d’exploitation » du monde. La stratégie Azure de Microsoft comprend :

  • une plateforme de cloud hybride par Azure Stacks
  • une gamme de services prenant en charge la solution IoT de Microsoft, qui cible des milliards de périphériques, par Azure IoT
  • Microsoft Azure Sphere constitue la plateforme la plus complète pour les partenaires

Azure continue d’évoluer, se met en conformité par rapport au marché, déployant notamment ses offres sur la sécurisation des données, sur le respect des normes, sur le respect de la RGPD, et bien d’autres.

Microsoft 365

Microsoft 365 est la collection de produits et services multi-plates-formes de Microsoft basés sur le cloud. Ils sont interconnectés par une intelligence cloud et accessible depuis Microsoft Graph. Ce dernier joue un grand rôle dans Microsoft 365.

Graph regroupe fondamentalement toutes les données que vous produisez en fonction de votre activité dans les applications Office, le navigateur Web Edge, et sur les applications mobiles de Microsoft, y compris les applications Edge et Office pour iOS et Android. Il y a aussi d’autres « input », telles que les données d’indexation Web de Bing, Outlook.com, Azure AD, Sharepoint, et les données commerciales de LinkedIn.

Mais les données ne sont que le début de Graph. En effet, sa caractéristique phare est l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine qui lui est appliqué. Et, Microsoft Graph ne s’adresse pas uniquement aux applications Microsoft. En effet, l’entreprise souhaite que les développeurs l’utilisent pour créer leurs propres applications plus proactives et plus intelligentes en utilisant toute cette intelligence par les services Azure Cloud. C’est là que son lien avec les entreprises intervient.

Dynamics 365

Enfin, Dynamics 365 ! Ce dernier n’est pas un ERP ou un CRM, il regroupe les deux. Il est le point de départ pour les organisations, dont le principal avantage est une intégration étroite avec d’autres applications professionnelles Microsoft. Dynamics 365 est conçu pour réduire les pertes de temps, rendre tout le monde plus productif et plus efficace et pour prendre de meilleures décisions chaque jour.

Comment ? Le logiciel est conçu de manière modulaire — de sorte que les applications peuvent être déployées facilement et indépendamment pour des employés ayant des besoins métiers différents. Et en utilisant un modèle de données optimisé par le cloud, il fonctionne de manière transparente, et non comme un support. Fini les silos !

Vous l’aurez donc compris ! Microsoft veut davantage accompagner les entreprises dans leur transformation et leur évolution ! De nombreux exemples ont été donnés sur la scène des experiences18, je vous invite à revivre les conférences sur le site de l’évènement. Avez-vous envisagé une telle transformation chez vous ?

Mots-clé : expériencesexperiences 2018Microsoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Voici l’interface utilisateur Android d’un smartphone pliable

Il est déjà clair que la tendance des smartphones pour 2019 sera les appareils pliables. Et, Google l’accueille à bras...

Fermer