Fermer
Smartphones

Oppo Find X vs Vivo NEX : un avenir sans bords d’écran

Les percées dans le marché du mobile se produisent si rapidement, que nous nous étions « habitués » aux écrans avec encoche. Mais, les fabricants de smartphones travaillent sans relâche pour nous rapprocher de l’idée d’un véritable écran sans bords — et sans encoche. Voici, le Oppo Find X et le Vivo NEX. Il s’agit là de deux des appareils Android les plus récents et les plus excitants de 2018, qui transforment l’expérience du « borderless » à un niveau plus élevé.

Il y a quelques jours, le Vivo NEX a attiré l’attention de tout le monde en affichant un écran doté d’un capteur d’empreintes digitales, d’un haut-parleur sous l’écran et d’une caméra rétractable afin de gagner le maximum de place à l’écran. Si cela a pris une semaine pour rêver de votre futur smartphone, dites bonjour au Oppo Find X, qui non seulement dispose d’un plus grand écran, mais également d’un module supérieur qui fera apparaître tous les capteurs pertinents, comme la technologie de reconnaissance faciale analogue à celle d’Apple.

Dans le but d’y voir un peu plus clair entre ces deux nouveaux smartphones innovants, je me suis dit qu’il serait intéressant d’identifier les similitudes, tout en distinguant comment ces dispositifs diffèrent dans leurs manières de vanter telle ou telle caractéristique.

Oppo Find X vs Vivo NEX: conception et écran

Lors de son lancement, le Vivo NEX s’est principalement vanté de sa caméra rétractable. Le Vivo Nex S est commercialisé avec un écran Super AMOLED de 6,59 pouces d’une résolution de 2 316 x 1 080 pixels, au ratio 19.3:9. Le panneau OLED avec des noirs profonds et des couleurs vives offre le deuxième plus grand ratio écran-châssis (91,24 %).

Alors que les capteurs à l’avant sont remplacés de manière tout à fait nouvelle par une caméra frontale rétractable, et une technologie Screen SoundCasting à la place d’un haut-parleur, l’arrière de l’appareil a une autre caractéristique à couper le souffle. Le dos de verre réfracte la lumière dans ses sept composants à l’aide d’un motif diffractant qui est intégré juste sous le verre, créant un effet arc-en-ciel.

Le Oppo Find X est également très beau à regarder. Avec un bord inférieur plus petit que celui sur le Vivo NEX, le Find X s’octroie le titre de smartphones ayant le meilleur ratio écran-châssis. Oppo affirme que le Find X dispose d’un ratio écran-châssis de 93,8 %, soit le premier smartphone à réaliser un tel exploit. Le Find X l’a fait en utilisant un module qui glisse vers le haut, et qui se vante des nombreux capteurs à l’avant d’une configuration à double capteur photo à l’arrière.

Il suffit de voir la transition entre le logiciel et le mouvement mécanique en haut, et vous comprendrez l’effet « Waouh » de ce smartphone. Si l’écran AMOLED de 6,42 pouces d’une résolution de 2 340 x 1 080 x pixels ne vous inspire pas, retournez-le. Le Find X sera disponible en deux variantes, rouge et bleu, qui vont ravir tous les amateurs.

Gagnant : Oppo Find X

Oppo Find X vs Vivo NEX: performances

Les deux smartphones Find X et NEX S sont alimentés par le processeur phare de Qualcomm, la puce Snapdragon 845, avec un GPU Adreno 630, 8 Go de mémoire vive (RAM) et jusqu’à 256 Go de mémoire interne. Avec tant de stockage disponible en interne, ni Oppo ni Vivo n’a décidé d’inclure un port pour loger une carte micro SD avec leurs flagships.

Alors que les deux appareils offrent les mêmes options de connectivité allant du Bluetooth 5.0 LE, au port USB Type-C pour le transfert des données et la recharge, au Wi-Fi et à la puce GPS, le Find X fait de la place pour une puce NFC supplémentaire.

Gagnant : Oppo Find X, mais de très peu

Oppo Find X vs Vivo NEX: biométrie

Le smartphone de Vivo se vante d’une petite prouesse : intégrer le capteur d’empreintes digitales dans l’écran, et être en capacité de balayer votre doigt sur la totalité du bas de l’écran pour le déverrouiller. Ainsi, le capteur optique situé en bas de l’appareil détecte et vérifie avec précision une empreinte, et ne peut être utilisé que lorsque l’écran du smartphone est allumé ou que l’ensemble de l’appareil est soulevé d’une surface plane.

Quant à Oppo, la société chinoise a clairement développé sa version Android de l’iPhone X, apportant le déverrouillage facial 3D. Le module coulissant qu’Oppo a empaqueté en haut possède une caméra frontale de 25 mégapixels avec un projecteur de points, un capteur de télémétrie, un capteur infrarouge et un illuminateur, tous combinés pour une époustouflante authentification à reconnaissance 3D pour votre smartphone.

La reconnaissance O-Face comme Oppo la nomme fonctionnera sur toutes les conditions d’éclairage, et sera même capable de détecter un visage parmi un million de personnes.

Gagnant : Oppo Find X

Oppo Find X vs Vivo NEX: logiciel et batterie

Les deux smartphones, que ce soit le Vivo NEX ou le Oppo Find X, sont équipés de la dernière version d’Android 8.1 Oreo, mais chacun avec leur propre surcouche qui dénature entièrement Android : FunTouch OS 4 et ColorOS 5.1. Pour les amateurs d’Android, ces deux systèmes d’exploitation sont inspirés d’iOS, ce qui va les rendre complètement différents de ce que nous avons l’habitude d’avoir sur un smartphone Android « pur ».

Néanmoins, ces deux smartphones diffèrent légèrement dans la batterie et les mécanismes de charge. Alors que le smartphone de Oppo est livré avec une batterie d’une capacité de 3 730 mAh avec la technologie VOOC Fast Charging, le smartphone de Vivo NEX est livré avec une batterie d’une capacité de 4 000 mAh, qui est chargée par un chargeur plus rapide de 22 W. Ainsi, le NEX va non seulement offrir une plus grande autonomie, mais également se charger beaucoup plus rapidement que le Oppo Find X.

Gagnant : Vivo NEX

Oppo Find X vs Vivo NEX: caméra

Le Vivo NEX est doté d’un double capteur de 12 mégapixels (f/1.8, PDAF double pixel) et de 5 mégapixels (/2,4) avec une stabilisation d’image optique 4 axes, et d’un autofocus à détection de phase. Ces deux capteurs sont ensuite alimentés par une IA qui améliore grandement les clichés à l’aide d’un mode portrait et d’une détection de scène, tandis que la caméra frontale est équipée d’un petit capteur de 8 mégapixels avec une ouverture f/2.0.

Le Vivo NEX et sa caméra rétractable sont officialisés

Pour Oppo, le Find X dissimule sous sa coque arrière deux caméras de 16 mégapixels (f/2,0) et 20 mégapixels (f/2,2) avec la stabilisation d’image optique, un autofocus de détection de phase et un double flash LED. Les caméras arrière peuvent capturer d’excellents portraits, et nous allons également retrouver la reconnaissance de scène par l’IA, ainsi que des autocollants AR, tout comme ceux sur le Galaxy S9. Pour les amoureux de selfies, le capteur de 25 mégapixels devrait ravir tous les amateurs de photos de groupes. En outre, la caméra va se vanter des emojis 3D analogues aux Animojis d’Apple.

Oppo Find X : un smartphone sans bords, avec une caméra rétractable

Gagnant : Oppo Find X

Oppo Find X vs Vivo NEX: verdict

Pour un prix de 4 998 yuans (environ 660 euros), la variante 256 Go du Vivo NEX dispose d’un design futuriste avec un époustouflant écran en façade, et des spécifications phares qui dans l’ensemble peuvent faire pâlir les flagships de Samsung et Apple. Le processeur est puissant, il y a un capteur d’empreintes digitales sous l’écran et une caméra rétractable, ce qui rend le Vivo NEX très alléchant pour 2018.

Le Oppo Find X est certes plus cher que le Vivo NEX, car ce dernier sera vendu au prix de 999 euros. Mais pour cette différence de prix, Oppo intègre la meilleure technologie de reconnaissance faciale 3D de l’industrie, le meilleur écran sans bords, et des caméras qui larguent entièrement le Vivo NEX. Le Find X est également livré avec les spécifications haut de gamme, une plus grande batterie avec une charge plus rapide, le tout logé sous un magnifique dos en verre, montrant la vraie nature d’un flagship et ouvrant la voie à l’avenir smartphones.

Mots-clé : Find XNEXOppoVivo
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.