Fermer
Domotique

Google Home vient de marquer une énorme victoire sur Amazon Echo

Google Home vient de marquer une énorme victoire sur Amazon Echo

Pour la première fois, Google Home a dépassé la gamme Amazon Echo dans les ventes d’enceintes connectées. Autrement dit, cela signifie que Google Assistant vient de battre son concurrent vocal, Alexa, dans les ventes. Bien qu’il y ait eu plusieurs prétendants à la guerre des enceintes connectés, deux plateformes rivales sont actuellement en tête du marché.

Amazon a ouvert la voie, avec son enceinte Echo alimentée par Alexa. Sorti, fin 2014, et maintenant avec plusieurs générations de matériel à son actif, l’assistant virtuel du géant du commerce en ligne compte des milliers de « compétences » tierces dans sa boutique d’applications. Google, quant à elle, a suivi en mai 2016 avec son Google Home, intégrant la technologie Assistant qu’elle utilisait sur les smartphones Android dans un appareil autonome.

L’avantage de temps d’Amazon, couplé à de nombreuses promotions sur les ventes d’enceintes connectées Echo et Echo Dot, lui a donné une avance considérable dans le nombre d’enceintes vendues. Cependant, selon Canalys, cette avance est terminée. Au premier trimestre 2018, selon la société d’analyse, Google occupe la première place des « smart speakers » pour les ventes mondiales.

Leurs chiffres suggèrent qu’Amazon a expédié 2,5 millions d’appareils Echo au cours de la période de trois mois, contre 3,2 millions d’appareils Google Home. D’année en année, la croissance est impressionnante, Canalys affirmant que les ventes de Google ont augmenté de 483 %. En revanche, les ventes d’Amazon ont augmenté de seulement 8 % durant la même période.

Amazon est un concurrent chez les revendeurs

Il est à noter qu’aucune des deux sociétés n’a officiellement détaillé le nombre d’unités d’enceintes connectées qu’elles ont réellement vendues. En effet, Amazon est légendaire pour sa réticence à détailler explicitement les chiffres de vente, et Google a emboîté le pas en ce qui concerne ce marché. Canalys s’appuie plutôt sur ses propres estimations.

Les raisons pour lesquelles Google a pu passer devant, selon les analystes, sont que les revendeurs étaient plus disposés à faire la promotion de leurs produits plutôt que ceux de leurs concurrents. « Les opérateurs et les revendeurs ont tendance à privilégier les enceintes de Google par rapport à ceux d’Amazon », explique Ben Stanton, analyste chez Canalys, « car Amazon est dans la délicate position d’être un concurrent direct ».

Les Chinois arrivent

Néanmoins, la guerre n’est pas près d’être terminée. D’un côté, souligne la firme, la longue liste de compétences tierces et les intégrations de la maison connectée en pleine expansion qu’Alexa se vante sont un défi difficile à relever. Dans le même temps, d’autres constructeurs défient à la fois Google et Amazon, dans le monde entier, si ce n’est spécifiquement aux États-Unis.

Alibaba, par exemple, a su tirer parti de sa solide assise en Chine pour prendre la troisième place du classement mondial de Canalys, avec 11,8 % du marché mondial. Xiaomi, qui a lancé une enceinte connectée en Chine l’année dernière, a pris la quatrième place. Le HomePod propulsé par Siri d’Apple et le Harman Kardon Invoke, propulsé par Cortana de Microsoft, sont relégués plus bas dans le graphique.

Et vous, avez-vous une enceinte connectée dans votre salon ?

Mots-clé : AlexaAmazonEchoGoogle Home
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.