Fermer
Tests

Prise en main du Motorola Health Mod : suivez vos signes vitaux sur un smartphone

Lenovo_Health_Mod_01

Depuis que Fitbit a sorti ses premiers trackers d’activité il y a plusieurs années, les entreprises se sont lancées dans leur propre technologie de suivi de la santé. De nos jours, tous les grands acteurs du marché, que ce soit l’Apple Watch, la nouvelle Fitbit Ionic ou le dernier bracelet connecté de Garmin, sont capables de mesurer ou d’estimer tout, de votre fréquence cardiaque à votre VO2 max. Traditionnellement, ces trackers ont été fermement plantés sur votre poignet. Cependant, pas celui-ci.

Ayant déjà fait ses débuts sur le marché des smartwatches avec sa Moto 360, Motorola a décidé de faire bouger les choses. Le « tracker » Motorola Health Mod se trouve à l’arrière de votre téléphone.

Et, à l’instar des modules, alias Moto Mods, lancés sur sa gamme de smartphones Moto Z, ce Health Mod se clipse à l’arrière du smartphone, permettant de le transporter « aisément ».

Qu’est-ce que le Motorola Health Mod ?

Le Motorola Health Mod est le dernier « Moto Mod » lancé par la marque à destination des consommateurs d’un Moto Z. Pour ceux qui l’ignorent, les Moto Mods sont des accessoires spéciaux qui se fixent à l’arrière des smartphones Moto compatibles, comme le Moto Z2 Play et le Moto Z2 Force, deux des derniers smartphones phares de la marque.

Une fois connecté, chaque Mod ajoute une nouvelle caractéristique spécifique au smartphone. Les précédents Mods ont inclus l’imprimante Polaroid Insta-Share, qui vous permet d’imprimer de petits instantanés de photos prises sur le smartphone, ou encore une caméra à 360 degrés, un projecteur à courte portée, un contrôleur de jeu et une batterie.

Comme la plupart des Mods que j’ai essayés, le Health Mod est un peu imposant. Mesurant 12 mm d’épaisseur et pesant 120 g, vous n’allez pas pouvoir le glisser dans votre poche une fois le Mod clipsé au smartphone. Même si vous le pouvez, vous ne le voudriez probablement pas, puisque le Health Mod ressemble à un intrusif et terrifiant outil médical, plutôt qu’un simple périphérique qui mesure votre tension artérielle.

Motorola Health Mod : que peut-il mesurer ?

Motorola prétend que le Health Mod peut mesurer des choses telles que la pression artérielle, la fréquence cardiaque, la fréquence respiratoire, ainsi que l’oxygène et la température. La liste des informations capturées qu’il est capable de lire est assez impressionnante, et s’avère beaucoup plus précise que ce que vous seriez en mesure de suivre sur la plupart des trackers de remise en forme ou smartwatches du marché.

En outre, ce Moto Mod ne doit pas nécessairement être positionné à l’arrière du smartphone pour fonctionner, à l’inverse des autres modules supplémentaires de Motorola. En effet, il se connecte en Bluetooth au smartphone pour vous permettre d’enregistrer les données en toute mobilité. C’est le premier Moto Mod que j’ai utilisé qui ressemble plus à un accessoire de smartphone qu’à un module additionnel.

Motorola Health Mod : comment ça marche ?

L’utilisation du module est assez simple. Tout ce que j’ai eu besoin de faire est de libérer mon index, et le glisser dans un joint en caoutchouc dans l’anneau en plastique sur le dessus du Mod, et de cliquer sur le bouton de démarrage sur le smartphone avec l’application autonome qui accompagne le Mod. De là, le dispositif agit comme un capteur de pression artérielle traditionnel, et serre votre doigt, et vous demande d’attendre deux minutes pendant que la mesure est prise.

Une fois que c’est fait, vous devez alors le retourner et placer son capteur thermique sur votre front, afin que le Health Mod puisse lire votre température. Après cela, il affiche ses lectures à l’écran.

Ni l’application ni le matériel ne sont définitifs, et certaines statistiques comme ma fréquence respiratoire n’ont pas été enregistrées lors de mes premiers tests. En outre, je n’avais pas d’autres appareils pour valider les mesures prises, mais celles-ci semblaient cohérentes.

Une application pour retrouver toutes vos données

L’application Vital finalisée aura également une fonctionnalité de partage sécurisée sur le cloud qui vous permettra de transmettre les lectures à vos amis ou à votre médecin traitant. Cependant, il est à noter que l’appareil n’a pas actuellement l’approbation de la FDA. Autrement dit, ce dernier ne peut pas être utilisé comme un dispositif médical a proprement parlé.

Est-il intéressant ? Il devrait. En effet, si les mesures sont assez précises, cela pourrait faire du Health Mod une aubaine pour les parents dont les enfants sont malades, pour les personnes âgées, ou pour les personnes souhaitant un suivi récurrent de leur condition physique. Cela permettrait d’avoir un rapide suivi médical avec votre médecin, sans aller à l’hôpital.

Motorola Health Mod: rapide verdict

À l’heure actuelle, le seul endroit où vous pouvez l’obtenir est aux États-Unis, où il en coûte 395 dollars. Et, si le prix semble assez élevé, ce dernier est capable de fournir des données extrêmement importantes en matière de santé, telles que l’oxygène expiré et la pression artérielle (ainsi que la température et la fréquence cardiaque). C’est un pas en avant assez révolutionnaire, qui pourrait aider les gens à garder la trace des problèmes de santé plus facilement.

Mots-clé : Health ModMotorolaMWC 2018
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Dans la future mise à jour de Windows 10, l’IA jouera un rôle central

La prochaine mise à jour de Windows 10 ne sera pas seulement axée sur les créateurs. En effet, elle va également...

Fermer