Fermer
Outils - Conseils

MWC 2018 : Google Flutter facilite le développement d’apps multi-plateformes

Flutter-5

Google a lancé la première version bêta de Flutter au Mobile World Congress (MWC) 2018 ce mardi. Pour information, Flutter est la boîte à outils open source de Google pour aider les développeurs à créer des applications iOS et Android.

La version bêta de Flutter peut être considérée comme une tentative du géant de la recherche à simplifier le développement de l’interface utilisateur sur les deux populaires plateformes mobiles. En outre, le lancement peut également être vu comme une déclaration de Google que sa plateforme est assez stable pour une utilisation dans les applications grand public. Et, le langage de programmation Dart de Google est utilisé pour créer des applications Flutter.

« Flutter se compile en code ARM natif. C’est génial pour un démarrage vraiment rapide et pour offrir des performances prévisibles pour les utilisateurs. Il est également natif dans la mesure où nous remontons à la plateforme native, et laissons les développeurs faire ressortir la puissance de cette plateforme. Flutter a également pris soin de concevoir et proposer une interface utilisateur qui soit naturelle pour les utilisateurs », a déclaré Seth Ladd, chef de produit Google chez Flutter, à VentureBeat.

En outre, en parlant à TechCrunch, Ladd a déclaré que le géant de la recherche a choisi le MWC pour l’annonce, car la firme voulait éduquer les développeurs mobiles sur les progrès que sa nouvelle plateforme a faits récemment. Après le lancement de la version alpha en mai 2017 lors de la conférence des développeurs I/O, Flutter a été mis à jour pour prendre notamment en charge plusieurs fonctionnalités d’accessibilité, prendre en charge les derniers smartphones comme l’iPhone X et plus encore.

Un rechargement « à chaud »

L’équipe de Flutter a également ajouté la prise en charge de Visual Studio Code, de l’inspecteur de widget et d’Android Studio. Malgré ces mises à jour, le support de Flutter pour les rechargements à chaud est le plus intéressant pour les développeurs. Grâce à cette fonctionnalité, toute modification apportée au code source est immédiatement répercutée dans l’application. Cela accélère le processus de développement et réduit également le besoin d’outils de prototypage.

De plus, Ladd note qu’il s’agit d’un rechargement à chaud, ce qui le rend meilleur que le Web, ou un cycle de mise à jour. « Nous maintenons l’application en cours et en état pendant que vous changez le code grâce à ce rechargement à chaud », a déclaré le directeur.

Contrairement à d’autres frameworks concurrents, Flutter utilise son moteur de rendu et ses graphiques accélérés par GPU. Cela garantit la cohérence avec ce que les designers envisagent et ce que les utilisateurs expérimentent. De plus, les développeurs utilisant la plateforme ne sont pas tenus de coder une application complète dans Flutter, qui prend en charge les parties existantes d’une application. Selon TechCrunch, plusieurs développeurs qui l’utilisent déjà n’ont ajouté que des écrans Flutter aux applications existantes.

Des développeurs déjà embarqués

Selon la société, plusieurs développeurs ont déjà utilisé sa nouvelle plateforme pour créer des applications qui sont devenues extrêmement populaires sur le Google Play Store et l’App Store d’Apple. Une autre preuve de sa popularité croissante est sa bibliothèque de paquets, qui compte maintenant plus de 1 000 entrées. En outre, il prend en charge de grands conteneurs de paquets, y compris SQLite, Firebase, GraphQL.

Bien qu’il n’y ait aucune information sur la date de sortie finale de Flutter, le géant de la recherche a informé que de nouvelles bêtas seront déployées toutes les quatre semaines.

Mots-clé : FlutterGoogleMWC 2018
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Huawei P20 et P20 Lite : une conception analogue à l’iPhone X

Bien que Huawei ne les ait pas montrés au MWC 2018, nous attendons prochainement trois nouveaux smartphones de la société. Et,...

Fermer