Fermer
ActualitésGoogle

Et si les équipes de Google+ avaient oublié les développeurs ?

“Et si les équipes de Google+ avaient oublié les développeurs ?” C’est la question que l’on peut légitimement se poser à froid après l’annonce de la nouvelle interface de Google+. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que Google a déployé une mise à jour majeure de son réseau social Google+ il y a de cela deux jours.

Alors que plus de 170 millions de personnes utilisent aujourd’hui Google+, l’équipe de Google qui souhaite construire une expérience sociale uniforme, et ce au sein de tous les services de Google vient de lancer une “version plus fonctionnelle et plus souple de Google+”. Comme à chaque changement nous pouvons entendre des phrases telles que “ouah c’est trop beau”, ou encore “j’aime pas c’est laid”, essayons d’être un peu plus constructif et voyons ce qui cloche.

En ce qui me concerne, cette mise à jour améliore l’ergonomie du service, lui apportant une navigation plus riche et ce grâce à l’affichage de la barre dynamique d’applications à gauche qui permet notamment de faire glisser les applications vers le haut ou le bas afin de les ordonner selon notre bon vouloir, et d’afficher ou masquer des applications en les déplaçant dans et hors du “Plus”, ainsi qu’un accès à des actions rapides.
En revanche, comme à son habitude Google manque cruellement de recule sur l’utilisation de l’espace. On retrouvera ainsi un espace blanc inutilisé dans une colonne, notamment visible sur des écrans larges à haute résolution. Mais, pour combler ces lacunes, vous allez retrouver aujourd’hui sur le Web différentes astuces pour résoudre ce problème. D’ailleurs, je vous en proposais une pour votre navigateur Google Chrome, et Fred vous en a trouvé une pour Firefox !

Après que l’on est dit ceci, pas grand chose à rajouter ! Je ne peux que vous conseiller de l’utiliser et de vous l’approprier car ce design d’interface nous pourrions le retrouver sur les autres services de Google.

Mais quel rapport avec l’intitulé de mon article vous allez me dire… Et bien, sachez que depuis le déploiement de cette mise à jour, si de nombreux utilisateurs sont déçus sur certains choix de conception de l’interface de Google+, les développeurs sont plus particulièrement “énervés” après cette libération, et plus particulièrement un développeur malheureux, dont les extensions sont devenus des victimes de ces changements drastiques…

Un développeur, prénommé Mohamed Mansour, a affiché les détails de ces interrogations peu de temps après l’annonce de la nouvelle interface de Google+. Mohamed est sans doute l’un des développeurs les plus actifs qui envisagent de nouvelles façons d’appréhender le réseau social, et ce pour les utilisateurs qui souhaitent avoir une expérience plus personnalisée.
Ainsi depuis une publication Google+ dont le titre est “Thank you Google for breaking all my apps and extensions without warning!”, on pouvait lire :

Why is Google trying to be so evil to the developer community?

Change is good, but you know what is even better? Relationship with your third party developer community who technically spend hundreds of hours building on top of this platform for free. Where the hell is the transition period?

My extensions and apps were downloaded way over two millions times from the last 10 months. Look at my GitHub page, I loved this platform so much that I spent my personal and free time evangelising for it to make the experience better and more enjoyable. Clearly I wasn’t the only one, tons of developers spent their precious time, free time, extending this platform which many of your users loved and adored.

Comme vous avez pu le voir ci-dessus, je parle au passé car Mohamed a supprimé sa publication pour afficher celle-ci :

Et si les équipes de Google+ avaient oublié les développeurs ?

Si Mansour semble être un développeur influent en ce qui concerne l’utilisation de l’API de Google+, c’est tout simplement parce qu’il a créé une extension pour le navigateur Chrome assez fantastique qui aide les utilisateurs aveugles à participer à un Hangout sur le réseau social. Malheureusement, depuis la refonte de l’interface, cette extension ne fonctionne plus…

Pour en revenir à notre interrogation, différents angles peuvent être abordés. Pensez-vous que Google ne se soucie pas de sa communauté de développeurs ? En proposant une mise à jour majeure de son interface, la firme n’a t-elle pas pensée à toutes les extensions que des développeurs auraient mis à disposition afin d’aider certains utilisateurs ?

En tout cas, la seule vérité que l’on puisse dire à l’heure actuelle, c’est que Google tarde à proposer une API public ! D’ailleurs, comme je l’ai reporté à de nombreuses reprises sur le blog, Vic Gundotra de Google a fait très clairement savoir à plusieurs reprises que la firme allait prendre son temps avant de proposer une API.
En effet, il avait indiqué lors du Google I/O que Google “ne voulait pas faire les mêmes erreurs que les autres”.

Note : Vic faisait référence à Twitter, qui a ouvert l’API pour les développeurs trop rapidement dont ils ont été contraints de fermer quelques temps après

En tout cas, on s’attendait à beaucoup mieux de la part de Google qui commence à avoir une certain expérience en terme d’API. Aujourd’hui, Twitter et Facebook se sont rapidement développés grâce à l’utilisation de leur API par des développeurs tiers.

Si l’API Google+ est disponible depuis l’an dernier, les capacités de celle-ci sont encore extrêmement limitées. À ce jour, vous pouvez :

  • Récupérer le flux de publications
  • Effectuer des recherche dans les publications
  • Récupérer les “+1” et les commentaires
  • Récupérer les informations de votre profil
  • Étendre les fonctionnalités des hangouts

À ce sujet, vous allez pouvoir retrouver sur le blog trois articles explicatifs et démonstratifs de l’utilisation de l’API Google+ en PHP :

Et si les équipes de Google+ avaient oublié les développeurs ?

Google+ qui en est encore à ses débuts, a besoin de rassembler des esprits techniques passionnés qui cherchent de nouvelles façons d’apporter des retouches à la plateforme actuelle. Alors certes les fonctionnalités offertes par les équipes de Google+ ont permis à des applications d’agrégation de commencer à tirer profit du contenu du flux de Google+, mais malheureusement les développeurs qui n’ont pas encore accès en écriture à l’API restent très limités dans leur choix de conception.

C’est ainsi que les développeurs les plus ingénieux essaient par des moyens détournés de palier à ses manques ! Malheureusement si l’on peut penser que Google apprécie les développeurs qui contribuent à leurs plateformes et services en soutenant l’API officielle, on peut légitimement ou non émettre des doutes sur les applications et extensions qui sont développées sans prendre en compte l’API officielle.

En tout cas, pour tous les amateurs des extensions de Mansour soyez rassurés, il indique qu’il mettre à jour celles-ci le plus rapidement possible, mettant même ses projets personnels et autre bricolages en attentes…

Que pensez-vous de tout ça ? Est-ce une erreur de la part de Mansour ? Google est-il responsable de ce problème ? Plus généralement, pensez-vous que Google fait une erreur à ne pas proposer rapidement une “réelle” API pour son service social ? Venez réagir sur ce sujet fort intéressant !

Mots-clé : APIGooglegoogle+ apiUI
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.