Fermer
Smartphones

TomTom se retire du marché des wearables après de mauvaises ventes

Test de la TomTom Adventurer : trop « légère » pour le running ?

TomTom, en Europe au moins, a énormément travaillé pour construire une division de dispositifs de « sport » au cours des deux dernières années — suite au gros travail de son rival Garmin. Mais, il semble que ses efforts pourraient bien être en vain. TomTom peut être sur le point de quitter le marché des wearables, après une baisse de 20 % de la consommation par rapport à l’année dernière, dont la gestion a été attribuée à la division « sport ».

Des appareils tels que la montre Spark et la caméra d’action Bandit ont reçu de nombreuses critiques positives, mais les ventes n’ont pas dépassé le seuil que la société basée à Amsterdam s’était fixé. « Le marché des dispositifs potables n’a pas répondu aux attentes… Et à cause de cela et parce que nous voulons nous concentrer sur les entreprises automobiles et de la télématique, nous examinons les options stratégiques pour nos activités sportives », a déclaré Harold Goddijn, PDG de TomTom. Aujourd’hui, la division sportive de TomTom comprend des trackers d’activité et les caméras d’action.

Selon une publication de Wareable, plusieurs cadres clés de la division sont déjà partis. Parmi eux figurent Patrick Stal, vice-président du marketing pour TomTom Sports, Costa Grillo, directeur du marketing global, Lindsay Mandeville, responsable des communications, George Sewell, vice-président du logiciel, et Tom Brown, responsable des opérations au Royaume-Uni.

Beaucoup de bureaux vides

La plupart d’entre eux ont quitté l’entreprise pendant la dernière série de licenciements de TomTom, en décembre de l’année dernière. La publication indique que la plupart des postes n’ont pas été pourvus, ce qui les a amenés à croire que la division pourrait être fermée.

TomTom va se recentrer sur son coeur de métier dorénavant

Le fabricant a cherché des moyens de diversifier leurs marques et leurs dispositifs, mais malheureusement l’industrie des bracelets et des montres connectés a connu de faibles rendements tout au long de l’année. Seulement Apple et Xiaomi ont réussi à être de réels « gagnants » au cours des six derniers mois, alors que Fitbit a perdu des parts de marché et Jawbone a fermé ses portes. Dans le même temps, le rival Garmin a vu sa popularité dans le marché exploser. C’est maintenant la 4e plus grande entreprise au monde dans le secteur wearable en termes de livraisons, derrière Fitbit, Xiaomi et Apple).

C’est une mauvaise période pour le marché, puisque Intel se retire également du marché, réaffectant sa division wearable, après désastreux rappel de la Basis Peak, qui a coûté à l’entreprise de nombreux remplacements et remboursements.

Mots-clé : TomTom
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.