Fermer
Réalité virtuelle

HoloLens 2 : il comprendra un coprocesseur dédié à l’intelligence artificielle

HoloLens 2 : il comprendra un coprocesseur dédié à l'intelligence artificielle

Le système de réalité mixte HoloLens de Microsoft n’a pas encore fait son apparition dans tous les foyers, mais la société planifie déjà son successeur. Et, Microsoft envisage d’ajouter de l’intelligence artificielle (IA) à la prochaine itération de son HoloLens pour améliorer encore la fusion de réalités réelles et simulées.

Microsoft est davantage connue sur le secteur logiciel, et dans une moindre mesure, pour le matériel comme la gamme de tablettes Surface, et maintenant avec les ordinateurs portables, et son Surface Laptop. Mais la société essaie également d’aller sur le marché des puces. Le casque HoloLens de Microsoft a été lancé en grande pompe par le géant basé à Redmond, et dispose d’un écran « holographique ». De plus, il dispose d’un processeur personnalisé conçu par Microsoft, nommé HPU ou Holographic Processing Unit.

Maintenant, Microsoft commence à parler de sa prochaine génération de HoloLens, qui aura un HPU de prochaine génération. Les détails sont rares à l’heure actuelle, mais alors que le HPU de première génération est conçu pour traiter les données provenant des capteurs et des caméras pour suivre votre mouvement dans l’espace, le nouveau HPU possède un coprocesseur d’intelligence artificielle pour les tâches liées à la vision par ordinateur.

Un casque de réalité mixte autonome

La nouvelle itération du HoloLens plus autonome à l’avenir ?

En d’autres termes, l’idée est que le casque de réalité augmentée pourra identifier des objets et des emplacements en temps réel sans pousser la tâche sur le cloud. En intégrant la nouvelle puce Intel sur le HoloLens lui-même, la latence de l’envoi de données au cloud pour le traitement peut être évitée et l’expérience qui en résulte sera considérablement meilleure. Cela aidera à rendre le HoloLens 2 – ou quelque soit son nom – autonome. Cela vous permettra de tout faire avec le casque. Vous n’avez donc pas besoin de relier le casque à un ordinateur plus puissant, et vous n’avez même pas besoin d’une connexion Internet — bien que ce dernier sera plus puissant avec une connectivité Internet.

Malheureusement, à ce jour on ne sait pas quand la prochaine génération du casque HoloLens et/ou HPU sera disponible. Comme le souligne Bloomberg, le HPU n’est pas la seule puce personnalisée que Microsoft a conçue. L’entreprise a également personnalisé des FPGA pour l’IA, et elle a développé sa propre puce pour le système de suivi des mouvements Xbox Kinect.

Mots-clé : HoloLensHoloLens 2IAMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.