Fermer
Objets connectés

Les ventes de wearables vont doubler d’ici 2021, selon IDC

Les ventes de wearables vont doubler d'ici 2021, selon IDC

Le marché des wearables, que l’on peut traduire en français comme des dispositifs portables, en dehors des smartwatches, est encore dans sa phase préliminaire. La société de recherche IDC s’attend à voir ses ventes doubler en quatre ans, avec des vêtements connectés et des hearables qui devraient les nouvelles tendances.

Évidemment, les smartwatches resteront le principal moteur des ventes de wearables, passant de 71,4 millions de ventes actuellement à 161 millions en 2021. Si les ventes au premier trimestre de 2017 sont à exclure, cette croissance sera menée par Apple, Xiaomi et Samsung, reflétant donc le marché mobile.

Les bracelets connectés, principalement vendus par Fitbit, Xiaomi et Jawbone, verront quant à eux une croissance relativement faible au cours des quatre prochaines années. IDC prévoit que les ventes passeront de 47,6 à 52,2 millions de périphériques. Nous voyons déjà des signes d’un intérêt vacillant pour les trackers d’activité et d’autres objets connectés installés aux poignets des consommateurs. En effet, ces derniers se tournent aujourd’hui davantage vers les smartwatches, ou s’éloignent complètement du marché. C’est une mauvaise nouvelle pour Fitbit, qui a résisté pendant des années au développement d’une smartwatch.

Une nouvelle phase ?

« Le marché des vêtements connectés est en train d’entrer dans une nouvelle phase », a déclaré Ramon T. Llamas, directeur de recherche pour l’équipe wearable d’IDC. « Depuis la création du marché, il s’agissait de produire des produits pour générer de la sensibilisation et de l’intérêt. Maintenant, il s’agit d’obtenir une expérience correcte – dans la façon dont le matériel ressemble, et dont le logiciel collecte, analyse et présente des données perspicaces », poursuit-il.

Les vêtements connectés

Les vêtements connectés devraient connaître une croissance majeure au cours des quatre prochaines années, alors que le prix de ces derniers diminue. IDC estime que ce marché des vêtements connectés va enregistrer plus de 21,6 millions de ventes d’ici 2021, soit une augmentation massive par rapport aux 3,3 millions de ventes en 2017.

IDC s’attend à ce que les ventes de hearables (des appareils qui recueillent dans le conduit auditif les données biométriques ou médicales et mesurent l’activité corporelle) puissent atteindre 1,6 million de ventes d’ici 2017, atteignant quatre 4 millions d’ici 2021. Le manque d’intérêt de la plupart de l’industrie mobile pourrait être un facteur dans les faibles prévisions de ventes.

Mots-clé : IDCwearablewearables
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.