Fermer
Périphériques

Electrick, une bombe de peinture qui transforme n’importe quel objet en surface tactile

Imaginez pouvoir transformer n’importe quel objet ou surface traditionnelle en une surface tactile intelligente, en n’utilisant rien de plus qu’une couche de peinture fraîche. C’est exactement ce que les ingénieurs de l’Université de Carnegie Mellon, à Pittsburgh, ont réalisé avec Electrick, un projet de pointe qui combine le logiciel et la peinture par pulvérisation.

L’idée de cette technologie tactile est analogue à celle que vous avez avec l’écran de votre smartphone, mais applicable à n’importe quelle surface que vous pouvez imaginer. Assez impressionnant ! Celle-ci est basée autour d’un algorithme capable de lire la pression d’un doigt, en détectant les changements dans le flux d’électricité sur une surface conductrice. Ce concept s’appelle la tomographie par champ électrique et implique de faire passer de petites quantités de courant à travers des paires d’électrodes et rechercher des différences de tension. En clipsant des électrodes à la périphérie de l’objet recouvert du revêtement conducteur de Carnegie Mellon, l’équipe derrière le produit a démontré qu’il était possible de détecter exactement l’endroit où un contact avait eu lieu.

Dans ses démonstrations, Electrick a été utilisé pour ajouter des capacités de détection tactile à des objets, comme une simple plaque de plâtre, la surface d’une guitare, ou encore le moule d’un cerveau en plastique. Tous offrent un vaste champ de possibilités. Par exemple, il est facile d’imaginer comment la peinture conductrice peut être appliquée à une guitare pour que les effets généralement obtenus par une pédale puissent se faire sur son châssis.

Un grand avantage : le prix

L’autre grand avantage de cette technologie est « un coût ridiculement bas » selon ses créateurs, ajoutant ainsi une surface tactile à n’importe quel objet.

Il y a, bien entendu, des limites. En dépit d’être sensibles au toucher, les objets n’incluent pas d’écran, ce qui signifie que les saisies doivent être lues sur un autre appareil, ou bien qu’il doit être utilisé pour contrôler des interactions relativement simples, comme les lumières allumées ou éteintes.

À l’heure actuelle, la technologie ne prend pas en charge plusieurs contacts, comme on peut l’avoir sur un trackpad ou un écran tactile. Cependant, cela pourrait bien changer dans le futur. Évidemment, l’objectif est d’améliorer la technologie. Cela inclura non seulement l’amélioration de la précision des capacités de détection tactile, mais aussi des problématiques comme la façon d’éviter les scénarios impliquant plusieurs saisies indésirables.

Après cela, l’ambition de l’équipe est de trouver une façon de pousser la technologie Electrick dans le monde réel où elle appartient. Alors, que diriez-vous d’une telle technologie dans vos mains ?

Mots-clé : Electrick
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.