Fermer
Tablettes

Microsoft pourrait lancer une Surface avec une puce ARM exécutant Windows 10

Microsoft et Qualcomm ont annoncé à la fin de l’année 2016 « Windows 10 on ARM », un nouveau projet qui permettra de disposer de la version complète du système d’exploitation de bureau, sur des machines équipées d’une puce ARM, comme la gamme Snapdragon du constructeur de puces. Et, que diriez-vous de voir une tablette Surface avec une telle puce ?

Et, Qualcomm a récemment confirmé que les premiers ordinateurs dotés d’une puce ARM et exécutant la version complète de Windows 10 devraient arriver sur le marché dès cette année. Aujourd’hui, il y a de bonnes chances que Microsoft puisse elle-même lancer un tel dispositif. Digitimes cite des fournisseurs dans sa publication, suggérant qu’un nouvel ordinateur doté d’une puce ARM est en cours de développement, et soulignant que c’est Microsoft ou Lenovo la société derrière celui-ci.

Si c’est Microsoft, alors ce pourrait être un nouveau périphérique Surface ARM, ajoute la même publication, et le lancement pourrait avoir lieu d’ici la fin de l’année.

De nouveaux modèles Surface attendus cette année

Microsoft semble en effet réfléchir aux nouveaux modèles Surface prévus pour l’automne, car le lancement de la nouvelle génération de Surface Book et de la Surface Pro 5 aurait été retardé, car certaines fonctionnalités n’étaient pas prêtes. Il n’est donc pas impossible que la composante « ARM » soit dans le cahier des charges, pour le lancement d’un autre modèle Surface lancé aux côtés d’eux.

Microsoft a déjà des Surface dotées d’une puce ARM

Ce ne serait pas la première fois que Microsoft lance un périphérique ARM, car la société a précédemment lancé deux versions de Surface, qui toutes deux ont connu des ventes mitigées. L’originale Surface RT, lancé en 2012, et la Surface 2, publiée un an plus tard. Elles utilisaient toutes deux des processeurs ARM et étaient alimentées par Windows RT, un système d’exploitation limité aux applications publiées dans Windows Store.

Cette fois, l’éventuelle nouvelle Surface ARM pourrait être alimentée par le processeur Snapdragon 835, qui est la dernière puce ARM de Qualcomm. La démonstrationoriginale publiée par Microsoft et Qualcomm a montré que Windows 10 fonctionnait parfaitement sur un Snapdragon 820. Autrement dit, la performance du 835 devrait être considérablement améliorée, bien que des spécificités à cet égard ne soient pas encore disponibles.

Mots-clé : ARMMicrosoftQualcommSurfaceWindows 10
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.