close
Smartphones

Galaxy S8 vs Galaxy S8+ : les différences notables entre les deux flagships

Comme on pouvait s’y attendre, Samsung a annoncé non pas un, mais deux nouveaux smartphones phares ce mercredi 29 mars, avec le Galaxy S8 rejoint par le plus grand Galaxy S8+, un smartphone qui est le successeur du Samsung Galaxy S7 edge dans tout, sauf le nom.

Alors que de multiples rumeurs laissaient sous-entendre les caractéristiques de ces deux smartphones, nous savons maintenant à quoi s’attendre. Mais, avec un Galaxy S8 qui a également des bords incurvés, les différences entre les deux smartphones sont moins évidentes que les différences que l’on pouvait avoir avec les Galaxy S7 et S7 edge.

Dans cet esprit, je me suis dit qu’il serait intéressant de vous présenter comment ces deux smartphones diffèrent, et ce qui reste commun.

Galaxy S8 vs Galaxy S8+ : écran

Alors que l’écran de Galaxy S7 edge est très différent du Galaxy S7 en vertu d’être courbé, la même différence ne pourra être notée cette année. En effet, à la fois le Galaxy S8 et le Galaxy S8+ vont avoir un écran courbé — c’est pourquoi le nom Edge a été abandonné.

Le Galaxy S8 et S8+ ont un écran incurvé

Ils utilisent également la technologie Super AMOLED, et ont tous les deux un ratio d’écran de 18,5:9 et la même résolution de 2 960 x 1 440 pixels – une mise à niveau mineure par rapport à la résolution de 2 560 x 1 440 pixels sur les smartphones de l’an dernier.

Donc, comme vous l’avez probablement deviné, c’est la taille qui fait la différence. Comme les rumeurs le laissaient sous-entendre, le Galaxy S8 dispose d’un écran de 5,8 pouces, tandis que le Galaxy S8+ a un écran de 6,2 pouces. Il convient de noter que cela signifie que l’écran sur le S8+ a une densité de pixels moins élevée, mais ce n’est pas une différence que vous êtes susceptibles de remarquer à l’œil nu, car il est vraiment fourni en pixels.

Le Galaxy S8+ a un grand écran

Galaxy S8 vs Galaxy S8+ : conception

Le Galaxy S8 et S8+ ont un design quasiment identique, avec une coque arrière en verre, un châssis métallique et de minuscules bords d’écran au-dessus et en dessous de l’écran. Il n’y a pas de bouton physique en façade de chaque smartphone, et le capteur d’empreintes digitales a été délogé à l’arrière. Tant le S8 et le S8+ sont résistants à l’eau et à la poussière.

Les Galaxy S8 et S8+ sont certifiés IP68

Ces dimensions font que le S8+ est réellement un smartphone de la taille d’une phablette. Néanmoins, la taille n’est pas ce qui va vous choquer le plus, étant donné que l’écran n’a quasiment aucun bord, le smartphone reste agréable en main. En effet, grâce à cette prouesse de conception, le S8 est presque plus petit que le Galaxy Note 7, tandis que le Galaxy S8+ a une taille analogue à l’iPhone 7 Plus, qui a pourtant un écran plus petit.

Bien sûr, la S8+ est plus lourd que la S8, ainsi que d’être plus grand, mais ce ne devrait pas être un énorme problème.

Galaxy S8 vs Galaxy S8+ : OS et de puissance

Il n’y a pas de différence ici, entre le Galaxy S8 et le S8+ en tout cas, mais il existe différentes versions du smartphone pour les différentes régions. Les deux smartphones ont 4 Go de mémoire vive (RAM), mais le processeur peut varier en fonction de l’endroit où vous êtes. Samsung n’a pas confirmé le nom de la puce(s) qu’elle utilise, mais nous savons que ce sont des processeurs octa-core et cadencés jusqu’à 2,35 GHz.

Le Galaxy S8 et le S8+ ont un puissant processeur

Il est probable qu’aux États-Unis les consommateurs aient un processeur Snapdragon 835, alors qu’en Europe et la plupart des autres endroits du globe, les clients disposeront du processeur Exynos 8895. Quoi qu’il en soit, ne vous inquiétez pas ce sont des puces haut de gamme.

Tant le Galaxy S8+ et le Galaxy S8 vont exécuter Android Nougat, recouvert de la surcouche TouchWiz de Samsung.

Galaxy S8 vs Galaxy S8+ : caméras

Là encore, ce sont les mêmes composants pour les deux smartphones, et aussi quelque chose qui n’est pas très différent de ce que l’on avait l’année dernière. En effet, on retrouve un capteur mono-objectif de 12 mégapixels tant sur le S8 et le S8+ — tout comme le S7 et S7 edge avaient.

Mais, la caméra frontale a été mise à niveau, puisque les deux smartphones disposent d’un capteur de 8 mégapixels, là où la gamme S7 avait un capteur de 5 mégapixels. Bien sûr, les mégapixels ne font pas tout, dont il faudra réellement prendre en main les smartphones pour s’en rendre compte.

Galaxy S8 vs Galaxy S8+ : batterie

Autre que l’écran, la batterie est la plus grande différence entre le Galaxy S8 et le S8+. En effet, Samsung utilise l’espace supplémentaire à l’intérieur du S8+ pour embarquer une batterie d’une capacité de 3 500 mAh, alors que le S8 a une batterie de 3 000 mAh.

Il convient de noter que du fait que la taille du smartphone n’a pas augmenté, à contrario de l’écran, l’autonomie des deux dispositifs pourrait en pâtir.

C’est un souci, mais c’est une décision que Samsung a prise. Et, étant donné que les processeurs sont plus économes en énergie, ces batteries peuvent durer plus longtemps. Les deux smartphones offrent également la charge rapide par le port USB Type-C.

Galaxy S8 vs Galaxy S8+ : prix

Comme on peut s’en douter, le plus grand modèle va coûter plus cher ! À l’heure actuelle, nous ne savons pas encore les prix des deux modèles. La sortie est prévue le 21 avril prochain, alors que les précommandes commencent déjà !

Galaxy S8 vs Galaxy S8+ : verdict

Il n’y a pas d’énormes différences entre le Galaxy S8 et le S8+. Là où auparavant Samsung différenciait en grande partie ses smartphones avec ou non la présence d’un écran incurvé, cette fois-ci les deux modèles on un écran incurvé. Pour les différencier, voici l’un comme étant une phablette, tandis que l’autre est un smartphone « normal ».

Hormis la taille de l’écran — et la batterie, il semble n’y avoir aucune différence entre les deux modèles. Si les prix restent cohérents, les deux smartphones seront alléchants.

Tags : Galaxy S8Galaxy S8 PlusSamsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.