Fermer
Mobile

Andy Rubin et sa société Essential Products perdent un financement de poids avec SoftBank

Plus tôt cette année, nous avons appris que le cofondateur d’Android, Andy Rubin, a commencé à travailler sur un smartphone premium, qui sublimerait le système d’exploitation mobile auquel il a contribué à créer. Cependant, la startup de Andy Rubin, Essential Products, doit faire face à un petit accroc.

SoftBank, une holding japonaise, aurait décidé de ne pas investir 100 millions de dollars dans Essential, alors que l’accord a été prévu depuis des mois, et que des contrats d’investissement finaux ont été rédigés. Softbank aurait dû aider Rubin à vendre son smartphone au Japon, mais la compagnie a apparemment décidé que ce n’était plus une bonne idée.

Le Wall Street Journal a cité des sources anonymes qui ont mentionné que Softbank était inquiet au sujet d’un éventuel conflit d’intérêts. Apparemment, le PDG de Softbank, Masayoshi Son, a l’intention de lancer un groupe d’investissement Vision Fund plus tard dans l’année, et Apple souhaite contribuer au fonds à la hauteur de 1 milliard de dollars. La publication indique que l’investissement de Softbank dans Essential aurait une incidence sur les affaires de l’entreprise avec Apple.

Rubin projetait un smartphone haut de gamme

Il y a une autre possibilité qui doit être prise en compte. Softbank a acquis ARM il y a quelques mois et il est possible que Son ne voulait pas entrer en conflit avec d’autres entreprises qui utilisent des processeurs ARM, y compris Samsung et LG, en contribuant au développement d’un smartphone haut de gamme d’un potentiel rival.

Andy Rubin pourrait avoir du mal à présenter son smartphone haut de gamme

Les plans de Andy Rubin pour un smartphone sous Android a refait surface au début de cette année, suggérant que Essential travaillait sur un smartphone haut de gamme avec un écran plus grand que 5,5 pouces, une coque arrière en céramique et des bords métalliques. On a aussi parlé d’une conception modulaire, semblable à la gamme Moto Z de Lenovo.

De plus, Rubin a déjà recruté une équipe de 40 personnes d’Apple et Google pour travailler dans ce projet, et a participé au CES 2017 pour discuter sur de nouveaux produits avec des cadres de plusieurs opérateurs mobiles américains, y compris Sprint. Le smartphone était destiné à rivaliser avec les Pixel de Google, les iPhone ou encore les Galaxy de Samsung. Reste à savoir comment Rubin va faire, et si le projet est toujours viable.

Mots-clé : Andy RubinEssential Products
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.