Facebook ouvre en Caroline du Nord un nouveau centre de données

Facebook vient de terminer son deuxième centre de données, une installation localisée à Forest City en Caroline du Nord. Je me suis souvent posé la question de ce que Facebook va faire de son énorme budget, hormis le fait de racheter des sociétés externes pour 100 millions de dollars. Si on ne sait pas vraiment ce que va faire la firme avec cette argent, une chose est sûre c’est qu’elle a l’air d’investir dans le maintien et le renforcement des infrastructures en backend.

Facebook a partagé jeudi dernier quelques explications au sujet de son nouveau centre de données, qui en fait est une installation unique à plusieurs égards. Il a fallu 16 mois pour construire le bâtiment. Un second qui sera à l’image du premier est en cours de développement et se terminera en 2012. Cette construction représente 1,2 million d’heures de travail par 2 000 personnes.
À ce jour, il s’agit du premier déploiement majeur des serveurs Web du projet Open Compute Project qui utilisent les processeurs Intel Sandy Bridge, la microarchitecture de processeurs x86 d’Intel qui succède à Nehalem. Ainsi on va retrouver des serveurs maison, notamment les spécifications des cartes mères, châssis, racks et alimentations qui lui ont permis de réduire la consommation énergétique de ses équipements.
Facebook estime que Forest City, comme son premier centre de données à Prineville, Oregon, sera l’un des plus économes en énergie et ont une efficacité de mesure par l’indicateur d’efficience énergétique (en anglais PUE ou Power Usage Effectiveness) pour l’ensemble des installations de 1.6 à 1.8.
Cette nouvelle installation utilise le projet de refroidissement par l’air extérieur, comme le recommandait l’Open Compute Project.

Facebook ouvre en Caroline du Nord un nouveau centre de données

La société est l’une des plus économes en énergie sur ces centres de données dans le monde. Ce nouveau centre va ainsi recueillir vos statuts, photos, pokes, vidéos et encore vos « j’aime », et ce pour plus de 845 millions d’utilisateurs, qui stockent chaque jour des milliards de données.

En outre, il y a deux autres faits sur le centre de données qui n’ont pas été officiellement publiés par la firme :

  • Selon ABC 13, Facebook va employer 60 personnes dans ce nouveau centre de données
  • Selon certaines estimations de GigaOm, le centre de données a coûté à l’entreprise aux alentours de 450 millions de dollars

Comme Facebook devient une plus grande partie du tissu Internet, grâce à sa portée croissante via Facebook Connect, l’entreprise a besoin d’une infrastructure sans précédent afin de répondre à la croissance. Facebook a d’abord fait des plans public de l’agrandissement de son centre de données en 2010. Depuis, elle a ouvert deux centres de données, y compris l’installation de Forest City. Facebook est en train de construire un autre centre de données à Lulea, en Suède. L’année dernière, le PDG Mark Zuckeberg a dit :

We’re definitely on this trend now where it makes sense for us given the scale of usage and the information flowing through the network where we’re probably going to be building our own data centers, rather than leasing

Voilà de quoi être serein quant au stockage de vos données !