Fermer
Technologies

Oubliez les smartphones, PointGrab veut contrôler vos appareils avec des gestes

Oubliez les smartphones, PointGrab veut contrôler vos appareils avec des gestes

Bien que chaque startup dédiée à l’univers de la maison intelligente a dans l’optique de produire des thermostats et des ampoules que vous pouvez contrôler avec des applications sur vos smartphones, PointGrab va déjà beaucoup loin : le contrôle gestuel.

S’apprêtant à faire ses débuts au CES 2014, la technologie PointSwitch de l’entreprise est conçue pour permettre le contrôle des appareils ménagers simplement en pointant, glissant, et agitant les mains dans les airs. La technologie s’appuie sur un réseau de petits capteurs équipés d’algorithmes de reconnaissance de gestes pouvant être incorporés dans les appareils que vous voulez contrôler dans votre maison.
Ces capteurs sont programmés pour suivre la position de vos yeux par rapport à la position et l’orientation de vos doigts, reconnaissant ainsi le dispositif dont vous pointez et déclenchant différentes commandes.

Par exemple comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, pour allumer une lampe, vous pouvez simplement pointer votre doigt vers celle-ci, et puis réglez la luminosité en déplaçant ce dernier vers le haut ou vers le bas, selon si vous voulez augmenter ou diminuer celle-ci. PointSwitch peut détecter vos gestes jusqu’à 15 mètres dans toutes les conditions de lumière – et apparemment, même dans une pleine obscurité.

Même si tout semble sur le papier et en vidéo très alléchant, reste à voir si cela fonctionne aussi bien que la société voudrait nous le faire croire. Mais, si tel est le cas, cela pourrait très bien révolutionner la maison connectée.

Le contrôle gestuel est la prochaine étape logique dans la domotique, et la technologie de PointGrab pourrait aider à remédier à un des plus grands problèmes avec les périphériques d’une smarthome – le fait que l’ouverture d’une application et de naviguer à travers un tas de menus sur votre smartphone est souvent plus lourd que de se lever et appuyer sur un bouton physique.

Cela étant dit, afin de gagner du terrain auprès des consommateurs et tout simplement mettre de côté l’idée de devoir avoir sous la main un smartphone ou une tablette lorsque vous êtes à la maison, PointSwitch doit fonctionner de manière transparente. Des appareils tels que Leap Motion et le Kinect de Xbox ont prouvé que la reconnaissance des gestes est frustrante et gênante quand elle ne fonctionne pas parfaitement. Personne n’aime agiter les bras en vain sans résultat, et si PointGrab veut être couronnée de succès, ses capteurs doivent être extrêmement précis et réactifs.

Oubliez les smartphones, PointGrab veut contrôler vos appareils avec des gestes

PointGrab présentera sa technologie lors du futur CES à Las Vegas, du 7 au 10 janvier.

Mots-clé : CES 2014PointGrabPointSwitch
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Oculus VR devient un éditeur afin d
Oculus VR devient un éditeur afin d’encourager le développement de jeux

Après avoir levé 75 millions de dollars pour finaliser son casque de réalité virtuelle, les Oculus Rift, Oculus VR a...

Fermer