Fermer
ActualitésDéveloppementGoogle

Johnny (HTML) 5 : Google lance un nouveau Robot

Johnny (HTML) 5 : Google lance un nouveau Robot

HTML5 a été un thème important lors de la seconde keynote de la conférence Google I/O d’hier. Alors que Chrome a été mis très largement en avant, notamment avec la publication d’une version dédiée à la plateforme iOS, il semblait opportun alors que Google dévoile un robot en LEGO, totalement contrôlé par une application Chrome utilisant les langages JavaScript et HTML

Ce dernier se nomme Johnny (HTML) 5 ! Si vous n’obtenez pas la référence, je ne peux que vous recommander de visionner Short Circuit, un film américain de science-fiction/comédie ! Voici la petite histoire récupérée sur Wikipedia :

Conçu par le Pr Newton Crosby et son assistant Benjamin Jahrvi, destiné à des fins militaires, Numéro 5 n’est rien de plus qu’une machine un peu plus sophistiquée que les autres quand la foudre lui tombe dessus. Désormais doué de la pensée et d’un solide sens de l’humour, le robot, totalement déboussolé, trouve refuge auprès d’une jolie écologiste. Mais déjà, l’armée le traque dans le seul but de le réduire à l’état de pièces détachées…

Voici ce que l’on peut retrouver sur la page Google+ Google Chrome Developers :

Johnny (HTML) 5 : Google lance un nouveau Robot

Et voici Johnny (HTML) 5 en action :

Johnny (HTML) 5 : Google lance un nouveau Robot

Comme vous pouvez le voir, le programme se sert de nombreux composantes : Bluetooth, Gamepad API, D3 js SVG…

Rassurez par les possibilités et l’avenir des langages Web ?

Mots-clé : ChromeGoogleGoogle I/OHTML5Robots
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Vous voulez créer des applications pour Google Drive ? Visionnez cette vidéo

Parmi toutes les annonces de produits et mises à jour d'applications de Google I/O, il serait facile d'oublier les développeurs......

Fermer