Fermer
Web

Les mots de passe les plus courants de 2016 ressemblent à ceux de 2015

Alors que nous venons de prendre une année de plus, dès lors que l’on parle de sécurité, on peut espérer avoir appris de nos erreurs. Un nouveau sondage réalisé auprès de la société spécialisée dans le coffre-fort numérique et la gestion des mots de passe, Keeper, a révélé les mots de passe les plus courants en 2016. Et, comme d’habitude, le rapport reflète notre capacité à ne pas bien choisir des chaînes sécurisées pour nous protéger de ceux qui pourraient nous souhaiter mal.

En menant leurs recherches, Keeper a examiné 10 millions de mots de passe qui ont été rendus publics après de nombreuses violations de données en 2016. Et, vu les mots de passe qu’ils ont trouvés, ce n’est pas si surprenant que ces comptes aient été hackés.

Au sommet de la liste de l’année dernière on retrouve le fameux « 123456 », qui a été utilisé par près d’un utilisateur sur cinq. L’an dernier, les chaînes « qwerty », « 11111 » et « password » sont toutes des mots de passe courants et surutilisés.

En effet, Keeper note : « la liste des mots de passe les plus fréquemment utilisés a peu changé au cours des dernières années ». « Bien qu’il soit important pour les utilisateurs d’être conscients des risques, une grande minorité ne prendra jamais le temps ou fera les efforts pour se protéger », a poursuivi Keeper. « Les administrateurs informatiques et les opérateurs de sites Web doivent faire le travail pour eux ».

Prenez le temps de changer votre mot de passe

Les mots de passes les plus courants en 2016 !

Néanmoins, cela ne signifie pas que vous devez définir les mots de passe des utilisateurs en leur nom, mais plutôt imposer des pratiques de sécurité plus strictes, comme des combinaisons de symboles, de chiffres et de lettres, ou de mettre en œuvre des mesures comme l’authentification à deux facteurs.

« Nous pouvons critiquer tout ce que nous voulons à propos de l’échec chronique des utilisateurs d’employer des mots de passe forts », conclut Keeper. « Mais, la responsabilité majeure réside dans les propriétaires de sites Web qui ne respectent pas les politiques de complexité de mots de passe les plus élémentaires », poursuit-il.

Si je devais vous glisser quelques conseils sur la sécurité, sachez que vous devez toujours utiliser une variété de chiffres, majuscules, minuscules et de symboles pour vous protéger contre une attaque de force brute. Éviter les termes du dictionnaire est également une bonne règle de base. Soyez prudent pour 2017 !

Mots-clé : sécurité
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.