Fermer
Réseaux sociaux

Oh ! Twitter abandonne Vine dans les prochains mois

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de Vine. Certes la grosse news de la journée va être le début de la keynote d’Apple, mais quelques minutes avant celle-ci, nous apprenons par un communiqué que Twitter va tuer Vine !

C’est la fin d’une époque. Twitter vient d’annoncer qu’elle projette d’abandonner Vine « dans les prochains mois », après le lancement du service en janvier 2013. Évidemment, rien ne se passera sur vos Vines pendant cet intervalle, mais il semble que vous ne serez plus en mesure d’en prendre prochainement. Pire, vous pourriez perdre tout votre historique.

Néanmoins, la société a déclaré qu’elle ne supprimera pas les Vines qui sont affichés — pour l’instant du moins. « Vous serez en mesure d’accéder et de télécharger vos Vines. Nous allons garder le site en ligne parce que nous pensons qu’il est important d’être encore capable de regarder tous les Vines qui ont été faits », lit-on.

Il est temps de passer à autre chose

Vine, c'est fini !
Vine, c’est fini !

L’application qui s’est fait connaître en publiant de courts extraits vidéos de 6 secondes. Vine espérait compléter l’offre de Twitter, où la majorité des publications concernent des messages de 140 caractères. Si l’application a été la source de nombreux clips humoristiques, de mèmes, et même de films expérimentaux, elle a également été la source de controverses. En ajoutant le support vidéo, Instagram a concurrencé Vine sur son propre terrain, et il semble que le service ne sait jamais relever.

Nul doute que la suppression de 9 % des effectifs a un impact sur les équipes de Vine, bien que Twitter ait refusé de commenter combien d’employés travaillant sur cette application sont affectés, et si certains ont été réaffectés dans de nouveaux services.

Indépendamment de ce qui se passe par la suite pour Twitter, il semble temps de dire au revoir à Vine, au moins pour l’instant. Il faudra passer à autre chose.

Mots-clé : TwitterVine
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.