Fermer
CloudTechnologies

ownCloud, un concurrent Open Source à Dropbox et Box.Net

J’en parle très régulièrement sur le blog, notamment avec cet article qui revient fréquemment lors des recherches sur Google : Sept très bonnes alternatives à Dropbox. En effet, le partage de fichiers ainsi que la synchronisation est un marché essentiel de nos jours, dominé actuellement par Dropbox.

Certes de grosses sociétés, on pourra citer Apple, Microsoft ou encore Google, se sont mises à exploiter ce marché en pleine croissance afin de récupérer une part du gâteau, ou encore de plus petites telles que SpiderOak, Wuala, Minus, mais c’est bien les petits projets Open Source qui pourraient émerger car ils permettent notamment de contrôler les données personnelles de l’utilisateur. Et à ce petit jeu, ownCloud tire son épingle…

ownCloud, un concurrent Open Source à Dropbox et Box.Net - ownCloud

ownCloud est un projet initié par Frank Karlitschek, qui a été très actif dans le projet KDE. La semaine dernière, alors que la société possède déjà un projet Open Source populaire avec plus de 350 000 utilisateurs, Karlitschek a annoncé qu’un ancien cadre de SUSE/Novell, Markus Rex, rejoint la société comme PDG et CTO (directeur technique), afin de constituer une entité commerciale donc le siège social est à Boston, et un financement de General Catalyst.
Les conditions n’ont pas été divulguées, mais des sources affirment que le financement est “bien en 7 chiffres”, mais en dessous des 10 millions de dollars…

Pourquoi plus ownCloud que Dropbox ou iCloud ?

ownCloud est donc un outil de stockage en ligne, mais son utilisation n’est pas aussi simple que Dropbox, du moins dans son installation, et n’est pas non plus analogue à de Box.net ou encore à iCloud d’Apple.

Tout d’abord, ownCloud n’est pas seulement basée sur la synchronisation de fichiers. Autrement dit, il ne synchronise pas seulement vos fichiers mais il peut également synchroniser vos contacts, vos calendriers et vos signets à travers différents dispositifs. Alors certes vous allez me dire que ces données sont une sorte de fichier, mais c’est un peu plus que juste déposer des fichiers dans un dossier… OwnCloud dispose même d’une fonctionnalité qui vous permet de réaliser du streaming audio.

Note : En cours de développement on trouve aussi des applications comme une galerie d’images, un éditeur de texte en ligne, une gestion de tâches, etc… Côté fonctionnalités prévues pour le futur, il y a une gestion de version des fichiers et la connexion à d’autres services (mais pas d’indication desquels).

Voici différentes captures qui vont vous permettre de mieux comprendre les fonctionnalités d’ownCloud :

Deuxièmement, ownCloud vous permet de choisir où vos fichiers vont être hébergés. Vous pouvez utiliser des services de stockage en ligne tels que Amazon S3, ou encore Google, ou vous pouvez simplement déposer vos données au sein même de votre propre serveur.
Pour les utilisateurs occasionnels et moins initiés aux technologies Web, ownCloud va probablement demander un peu plus d’attention qu’un utilisateur moyen.

Pourquoi s’orienter vers ownCloud plutôt que d’autres services tels que Dropbox ? Pour toutes les personnes qui sont particulièrement préoccupées et conscientes des problèmes de confidentialité, ont déjà lancé leurs propres serveurs… Alors certes, un utilisateur lambda qui stocke des documents, des photos installer, configurer un tel système peut s’avérer inutile, mais c’est surtout les entreprises qui trouveront cette fonctionnalité particulièrement convaincante.

Ainsi, l’administrateur système et la société vont pouvoir décider où les données doivent être stockées, et ainsi cela permet de donner une totale flexibilité sur le stockage. Non seulement cela signifie que la société a un contrôle totale sur les données, mais cela signifie aussi que les utilisateurs paient pour un service et qu’ownCloud ne dépend pas de la vente gigaoctets…

Enfin, ownCloud est Open Source. Cela signifie que les entreprises ont la possibilité d’utiliser ownCloud sans avoir un lien avec la maison éditrice du produit elle-même. En revanche, dans le cas où vous aurez besoin d’une aide, ou encore d’un développement spécifique, ou tout autre forme de demande, vous allez devoir sortir le porte-monnaie. Et c’est logique.
Sachez que vous pouvez également participer au développement d’ownCloud et d’y proposer vos correctifs, améliorations. Ainsi, vous allez participer à la croissance de votre “propre” logiciel. On est loin des systèmes fermés que sont Dropbox ou toute autre société…

Pas si vite

Si au moment où vous lisez ces lignes vous êtes enthousiasmé par les perspectives offertes par ownCloud, vous pouvez commencer par essayer la démo, ou récupérer une distribution spécifique pour ownCloud, par exemple une openSUSE 12.1 x86 32 bits et le déployer sur un serveur Amazon EC2.

Enfin, vous pouvez également récupérer les sources et l’installer sur votre propre serveur avec Apache, PHP5 et MySQL. C’est la méthode que je vous propose, puisque le projet évolue sans cesse.

Si vous souhaitez effectuer cette dernière étape, il suffit d’avoir une machine Linux et de suivre le tutoriel disponible sur la documentation officiel, ou d’attendre les autres billets du blog qui vont vous montrer comment vous pouvez utiliser votre nuage.

Voici une démonstration du service :

Cependant, Rex indique que les clients natifs pour Mac OS X, Windows, Android, iOS et ainsi de suite sont toujours en développement. Le lancement effectif d’ownCloud n’est pas prévue avant le courant du premier trimestre de 2012.

Il est grand temps

ownCloud qui est en développement depuis un certain temps, compte selon une estimation environ 350 000 utilisateurs. Bien que ce soit pas tout à fait encore prêt pour le prime time, il devrait être disponible et totalement opérationnel pour l’année 2012.

Alors que Dropbox soit la solution de facilité, Box.net qui propose un service beaucoup plus avancé, ownCloud offrira aux entreprises un contrôle plus poussé sur leurs données. Il va fournir également aux FAI et aux autres entreprises la possibilité d’ajouter ownCloud comme valeur ajoutée, que ce soit à travers un service ou, à une offre autonome.

Allez-vous déployer ownCloud pour chez vous ? Votre entreprise est-elle susceptible de déployer son propre service de partage de fichiers ?

Mots-clé : clouddonnéesDropboxownCloudstockage
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.